Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le deuxième opérateur postal espagnol en vente




Une meilleure rentabilité attendue avec la libéralisation du secteur de la poste en Espagne (photo Unipost)
Une meilleure rentabilité attendue avec la libéralisation du secteur de la poste en Espagne (photo Unipost)

ESPAGNE. Le processus de mise en vente de l'opérateur postal espagnol Unipost, associé à Deutsche Post en Espagne, illustre la mutation d'un secteur qui se prépare à la libéralisation.

La société basée à L'Hospitalet de Llobregat, près de Barcelone, appartient à la famille catalane Raventos, qui s'appuie depuis dix ans sur le géant postal allemand qui dispose actuellement de 37,69% des parts d'Unipost. L'association n'a pas été fructueuse, puisque les résultats de l'entreprise espagnole n'ont cessé de dégringoler au cours des quatre dernières années. Il faut en effet remonter à 2010 pour trouver un bilan positif.

En 2014, Unipost prévoit encore de perdre 2% de chiffre d'affaires, après une année 2013 catastrophique (9,4 M€ de pertes pour un chiffre d'affaires de 86 M€, en baisse de 17%). Une chute de la rentabilité qui s'explique par le rétrécissement des investissements publicitaires des entreprises espagnoles, représentant une part importante de l'activité d'Unipost. Par ailleurs, Deutsche Post a transféré une part de son activité de distribution en Espagne à sa filiale DHL.


Désaccords

Les désaccords stratégiques entre les deux principaux actionnaires d'Unipost conduisent aujourd'hui à la mise en vente de ce spécialiste de la distribution du courrier et colis en Espagne, qui était pourtant parvenu à s'imposer comme la deuxième entreprise du marché derrière l'opérateur historique Correos.
 

La transaction, confiée au Cabinet Deloitte, risque de s'avérer compliquée, d'autant qu'une première tentative de cession avait déjà échoué l'an dernier. La famille Raventos mise cependant sur un élément conjoncturel important : la libéralisation du marché de la poste en Espagne, prévu en 2015, qui conduira à la privatisation de Correos.

Le groupe public vient d'ailleurs d'être condamné par la Commission Espagnole des Marchés et de la Concurrence à payer 8,8 M€ pour avoir octroyé des avantages tarifaires jugés déloyaux à certains de ses clients. La fin de ces avantages liés au statut de l'opérateur public historique devrait permettre à Unipost de relever ses prix, et de gagner en rentabilité pour trouver un repreneur.

 

Reste cependant à résoudre un gros conflit social impliquant 200 salariés d'Unipost, dont le licenciement a été annulé par les tribunaux espagnols.





Mardi 18 Novembre 2014



Lu 704 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA