Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le corridor méditerranéen au ralenti




Une route stratégique pour le transport de marchandises (infographie Ferrmed)
Une route stratégique pour le transport de marchandises (infographie Ferrmed)
ESPAGNE / FRANCE. L'association professionnelle Ferrmed dénonce la lenteur des aménagements du corridor méditerranéen. Le président de l'association, Joan Amorós, s'en prend directement aux gouvernements espagnol et français, accusés d'allonger le calendrier des investissements prévus pour la réalisation d'une double liaison méditerranéenne exclusivement dédiée au transport ferroviaire de marchandises, entre Almeria et Lyon. Concrètement, les travaux d'aménagement de ce corridor méditerranéen auraient déjà au moins un an et demi de retard.

Les représentants de Ferrmed ont donc décidé de fixer des priorités pour que cet axe soit véritablement opérationnel d'ici trois ans. L'un des « nœuds » à résoudre concerne le raccordement de Castellbisbal et Martorell, en Catalogne. « Plus de deux cents trains de voyageurs passent tous les jours par ce petit tronçon », commente Joan Amorós : « Comment les trains de marchandises pourraient-ils y trouver leur place ? ». L'accès à Tarragonne demeure par ailleurs toujours entravé jusqu'à Vandellos, où les convois de marchandises ne disposent que d'une seule voie pour circuler.
Plus au nord, Ferrmed dénonce des contingences qui empêchent notamment la circulation des longs trains de marchandises (de 750 mètres) entre Barcelone et Perpignan : « Les puissances électriques disponibles ne permettent de faire circuler que des trains de 500 mètres ».

L'association professionnelle pointe également les coûts de transit via le tunnel reliant la France et l'Espagne sur cet axe (une infrastructure gérée par les groupes Eiffage et ACS). Autant d’entraves qui grèvent la rentabilité du transport ferroviaire de marchandises. De fait, 4,7 % seulement des marchandises transitant par les Pyrénées voyagent en train (contre 11 % entre la France et l'Italie).
 
C'est pourquoi Ferrmed a tenu aussi à rappeler, lors de sa dernière assemblée à Barcelone, le poids économique du corridor méditerranéen, qui représenterait une activité de 67 mrds € au cours des trente prochaines années, selon les prévisions de l'association professionnelle.  




Lundi 16 Février 2015



Lu 4749 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA