Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le blocage du port de Marseille représenterait déjà 650 M€ de manque à gagner




FRANCE. L'association "Touche pas à mon port " continue à faire entendre sa voix. Née à Marseille pour protester contre le blocage du port, elle évalue les pertes totales, en raison des différents mouvements de grèves sur la seule place phocéenne, à plus de 650 M€.

Selon l'association, qui se base sur les données fournies par l'UMF (Union Maritime et Fluviale), le secteur maritime par le seul blocage du terminal à conteneurs de Mourepiane a généré 350 000 € de perte de chiffre d'affaires au quotidien soit au 18 octobre 2010 quelques 4,2 M€. 

"D'ici à fin 2010, si la situation perdure, ce sera donc la perte de 20 M€ pour la filière portuaire, 250 escales, 34 000 conteneurs et 200 emplois directs" calcule l'association.

Les industries pétrolières, en vingt-un jours de grèves auraient perdues 34 M€. Tandis que les industries chimiques seraient à 550 M€ de pertes de chiffre d'affaires dont 300 à l'exportation soit l'équivalent du travail de 1 150 personnes dans la chimie en France pendant un an selon l'UIC (Union des Industries Chimiques). 

Le commerce de centre-ville aurait quant à lui perdu 4 M€ du fait du détournement de plusieurs bateaux de croisière (source Terre de Commerces ).

Quand aux Pme et Tpe, elles afficheraient selon l'Union pour les Entreprises des Bouches-du-Rhône (UPE 13) une perte de 40 M€ depuis le début du conflit.





Lundi 18 Octobre 2010



Lu 1369 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte


Commentaires

1.Posté par Toine le 18/10/2010 16:54
Quand va-t-on rétablir l'ordre sur cette zone de non-droit?

Disons les choses telles quelles sont : notre port crève donc notre économie se meurt !
Déjà que Marseille n'est pas bien entreprenante, on va à la catastrophe assurée.

Que fait l'État? Que font nos politiques?

Ces grèves ne peuvent plus durer et ne doivent plus se renouveler. Il faut changer la loi pour éviter ce type d'abus.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise