Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Tunisien Khalil Ghariani renonce à son poste de ministre de la Fonction publique




Khalil Ghariani renonce à son poste de ministre (photo : Mosaïque FM)
Khalil Ghariani renonce à son poste de ministre (photo : Mosaïque FM)
TUNISIE. Face à la polémique suscitée depuis sa nomination lors d'un remaniement partiel le 25 février 2017, Khalil Ghariani a décidé, jeudi 2 mars 2017, de démissionner de son poste de ministre de la Fonction publique et de la gouvernance.

Membre du bureau exécutif de la centrale patronale Utica, Khalil Ghariani avait succédé à Abib Briki, un ancien syndicaliste de l'Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT).

" Au vu de la tension politique et sociale que nous avons vécue dans le pays ces dernières quarante-huit heures et après mûre réflexion (…), j’ai demandé à rencontrer le chef du gouvernement et je lui ai présenté mon désistement de ce poste", a-t-il déclaré à la radio tunisienne Mosaïque FM. Affirmant vouloir "préserver les équilibres politiques et sociaux", Khalil Ghariani a précisé que "ce n'est pas le moment pour ce genre de crise."

L'UGTT avait particulièrement mal réagi à la nomination de cet homme fort du patronat tunisien en remplacement d'un syndicaliste
et qui plus est au poste sensible de la Fonction publique.

Aucun successeur n'est prévu à Khalil Ghariani puisque Youssef Chahed, premier ministre tunisien, a décidé de supprimer ce ministère qui sera rattaché directement à la présidence du gouvernement.




Vendredi 3 Mars 2017


Plus d'actualités sur : Khalil Ghariani, Tunisie

Lu 876 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA