Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Qatar achète 24 Rafale pour 6,3 mrds€




Les conflits au Moyen Orient et en Méditerranée expliquent en partie les commandes de Rafale (Photo Armée de l'air française)
Les conflits au Moyen Orient et en Méditerranée expliquent en partie les commandes de Rafale (Photo Armée de l'air française)

QATAR / FRANCE.  Une vente en entraîne une autre... Les délais de livraison s'allongeant à chaque nouvelle commande de Rafale, les acheteurs accélèrent leurs prises de décisions. Après l'Égypte en février 2015, l'Inde en avril, le Qatar signera lundi 4 mai 2015 un contrat portant sur l'achat de vingt quatre Rafale. Les premiers appareils décolleront en 2017.

 
«  Le président de la République s’est entretenu hier (ndlr mercredi 29 avril 2015) avec Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, Émir du Qatar. Ce dernier lui a confirmé son souhait de voir son pays acquérir 24 avions de combat Rafale. À l’invitation de Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, le président de la République se rendra à Doha le 4 mai afin d’assister à la signature des contrats entre les sociétés Dassault Aviation et MBDA d’une part, et l’Etat du Qatar d’autre part, ainsi qu’à celle de l’accord intergouvernemental qui encadrera la coopération entre nos deux pays » précise l'Élysée dans un communiqué de presse publié jeudi 30 avril 2015.

 
Cette vente d'un montant de 6,3 mrds € profitera bien sûr en premier lieu à Dassault, mais également à Thales, qui réalise l'électronique de l'avion, et au motoriste Snecma. La France devra former trente-six pilotes et une centaine de mécaniciens qataris.

 

La stratégie de VRP de luxe de Jean-Yves Le Drian, semble porter ses fruits. Le ministre français de la Défense a fait pas moins de dix déplacements en deux ans au Qatar pour finalement signer l'accord le 21 avril 2015 à Doha. Les nombreux conflits qui agitent la Méditerranée et le Moyen Orient expliquent également l'accélération des signatures de l'Égypte et du Qatar.

 

D'autres pays pourraient leur emboîter le pas comme les Émirats Arabes Unis ou la Malaisie.


Lire aussi : Les dessous politiques et stratégiques de la vente du Rafale à l’Égypte par la France



Gérard Tur


Jeudi 30 Avril 2015



Lu 3227 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 08:43 PSA va fabriquer un pick-up en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise