Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Portugal obtient un délai supplémentaire pour redresser son économie


Le report accordé par la troïka pour revenir à un déficit de 3% s'accompagne de nouvelles mesures d'austérité et d'une réforme fiscale. Une grande manifestation pourrait se dérouler samedi 15 septembre 2012.



Lisbonne poursuit sa cure d'austérité (photo G.Tur)
Lisbonne poursuit sa cure d'austérité (photo G.Tur)

 

 

PORTUGAL. Lisbonne obtient une année supplémentaire pour revenir à un déficit de 3 % du PIB. Ce sera donc 2014 plutôt que 2013. Le délai a été accordé par les bailleurs de fonds internationaux à l’issue de leur 5e mission d’évaluation du programme économique et financier.

Les émissaires du Fonds monétaire International (FMI), de la Banque Centrale Européenne (BCE)  et de la Commission Européenne  acceptent de tenir compte de la dégradation du contexte extérieur et intérieur actuellement constatée. Selon les déclarations du ministre portugais des finances, Vitor Gaspar, qui a rendu public le rapport de la mission de la troïka à Lisbonne, l’éventualité de l’attribution d’un délai avait été évoquée dès juin 2012. Le Portugal signalant qu’il ne respecterait pas l’objectif initialement fixé de 4,5 % de déficit en 2012. Le délai accordé autorise le Portugal a affiché 5 % de déficit cette année, 4,5 % en 2013 et 3 % maximum en 2014.

Les créanciers ont accordé du temps, mais pas d’argent. Le budget de l’état pour 2013 s’annonce à nouveau placé sous le signe de l’austérité. Une réforme fiscale se prépare. Elle permettra de diminuer le nombre d’échelons et d’élargir l’assiette fiscale. Autre mesure annoncée, l’augmentation de la taxation des plus-values immobilières et des dividendes du capital., 1,5 point de 25 % à 26,5 %.


Poursuite du programme

 

Le gouvernement prévoit d’accélérer et d’élargir « à d’autres entreprises publiques » le processus de privatisation. Vitor Gaspar a confirmé la privatisation de la compagnie aérienne TAP et la gestion aéroportuaire (ANA) d’ici à la fin de 2012. Au début de l’an prochain, ce sera au tour de la Poste et de l’eau.

De nouvelles coupes sont attendues dans les budgets de la santé et de l’éducation ainsi qu'une accentuation des réductions du personnel de l’administration publique.

Annoncée dès vendredi 7 septembre 2012 par le premier ministre Pedro Passos Coelho, la modification des cotisations sociales patronales et salariales reste l’une des mesures les plus importantes. Elle relève de 11 à 18 % la TSU (Taxe Sociale Unique) pour les salariés et dans le même temps baisse de 23,75 % à 18 % la TSU patronale. Selon le gouvernement cette mesure devrait permettre de créer 50 000 emplois d’ici 2014.

Les perspectives macro-économiques restent négatives avec une récession de 3% du PIB en 2012, et désormais un recul admis de 1 % de l’économie en 2013. Le chômage devrait atteindre 16 % de la population active l’an prochain.

Face à ces mesures d’austérité, l’opposition et les syndicats protestent vivement. La CGTP- Confédération Générale des Travailleurs Portugais n’exclue pas un recours à la grève générale.

Un mouvement de citoyens à appeler à une manifestation samedi 15 septembre dans plusieurs villes du Portugal.





Mercredi 12 Septembre 2012



Lu 1204 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise