Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Portugal conclut la privatisation de la poste




La Poste portugaise devient totalement privée (photo B.L)
La Poste portugaise devient totalement privée (photo B.L)
PORTUGAL. Les CTT- Correios de Portugal sont désormais privatisés. L’État qui détenait encore 31,5 % des Postes portugaises a cédé ses actions et encaisse 343 M€.

Le système retenu par le gouvernement consiste en une opération de vente directe à des « investisseurs étrangers ou nationaux, y compris institutionnels ». Annoncée en conseil des ministres jeudi 4 septembre 2014 l’opération a été entamée dès vendredi 5 septembre 2014 grâce à la formule retenue. Il s’agit d’un processus d’ordres accéléré.

Selon Parpública, entité chargée par l’État de procéder à la dernière phase de privatisation, l’opération d’offre concernerait des « investisseurs institutionnels et des investisseurs qualifiés aux États-Unis ».

La liquidation des actions sera conclue le 10 septembre 2014, le gouvernement se réservant le droit de refuser des propositions non conformes.

La procédure retenue a été jugée plus intéressante que la dispersion sur les marchés (prix unitaire de l’action à 7,25 €). En décembre 2013, l’État avait vendu 70% des actions qu’il détenait dans les CTT lors de la première phase de privatisation, à 5,52 € l’action.

Parpública a déjà procédé à la privatisation de EDP-Energia de Portugal ; REN-Rede De Energias de Portugal (deux phases) ; ANA-Aeroportos de Portugal et CTT- Correios de Portugal (deux phases) pour un montant encore virtuel de  6,7 mrds€.

Le Secrétaire d’État aux Finances, Manuel Fernandes, avait estimé lors de l’annonce de la deuxième phase de la privatisation des CTT en juin 2014, que « la dynamisation du marché des capitaux constituait une source importante de financement des entreprises, permettant l’investissement et la création d’emplois ». Selon l’État Portugais les modèles d’OPA (Offre Publique d’Achat) retenus permettent de maintenir les sièges des entreprises au Portugal.

Jusqu’à vendredi 5 septembre 2014, le capital des CTT était dispersé comme suit : 54,5 % investisseurs institutionnels ; 31,5 % l’État portugais ; 12,6% petits investisseurs ; 1,4 % employés des CTT.
Le programme de privatisations du Portugal a été défini dans le cadre du Programme d’ajustement économique fixé par le Front Monétaire International (FMI), la Banque Centrale Européenne (BCE)  et l’Union Européenne (prêt de 78 mrds€), et a pris fin en juin 2014. Deux grands dossiers sont actuellement en analyse : la privatisation de la TAP, la compagnie aérienne nationale, et de EGF–Empresa Geral de Fomento, qui traite les déchets au Portugal.




Vendredi 5 Septembre 2014



Lu 793 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 26 Septembre 2017 - 16:38 Le Marseillais Marfret rachète le Normand Somap €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA













EMISSIONS RADIOS RTS


Angélique Kourounis et Thomas Jacobi, présentent leur dernier documentaire :

 

AUBE DOREE,
UNE AFFAIRE PERSONNELLE  

 
   • Mon fourgon, ma maison
   • Aube Dorée, attention danger



Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF