Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Portugais Science4you diffuse ses jouets scientifiques dans toute la Méditerranée




L'emballage chez Science4you à Lisbonne (photo MLD)
L'emballage chez Science4you à Lisbonne (photo MLD)
PORTUGAL / MEDITERRANEE. Voici huit ans, Miguel Pina Martins, vingt-deux ans, en fin de cursus universitaire, élabore une mini-expérience scientifique au laboratoire de la faculté des Sciences de l’Université de Lisbonne. L'étudiant portugais investit 1 250 € pour la mener à bien.
Et elle débouche, en 2008, sur la création de Science4you, une fabrique de jouets scientifiques.

L'entreprise a surfé sur le début de la crise économique, qui a frappé le Portugal, pour devenir aujourd’hui leader national sur son créneau. Aujourd’hui, Miguel Pina Martins se trouve à la tête d’une entreprise de jouets qui pèse 10 M€ de chiffre d'affaires. Les produits fabriqués par Science4you se veulent didactiques, pédagogiques mais restent dans l’esprit du ludique. Résultat : un nom devenu incontournable au moment des fêtes de fin d’année.

« Nous cherchons toujours à transmettre quelque chose. Et c’est en faisant, en manipulant, que les enfants découvrent les secrets de la chimie, de la physique, de l’électricité ou de la résistance des matériaux. Chez nous, les dinosaures sont enfouis dans la terre et il faut casser la gangue dans laquelle le squelette du T-Rex est caché pour le mettre à jour » explique Miguel Pina Martins, âgé aujourd’hui de trente ans.

Toujours hébergée dans les locaux de "Tec Labs" sur le campus universitaire, Science4you dispose désormais d'une équipe de concepteurs, dessinateurs et informaticiens qui élabore près de soixante nouvelles références de jouets par an. En revanche, la chaîne de production, devenue sous-dimensionnée pour faire face à l'afflux de commandes, a récemment déménagé sur une plate-forme logistique (le MARL) au nord de Lisbonne. Un hangar permet d’appliquer les règles modernes du conditionnement et du stockage. « Nous sous-traitons la fabrication des produits qui entrent dans nos boites de jouets : les pipettes, les gobelets, les flacons… Cette production est à 70 % portugaise, mais certains produits, comme par exemple les panneaux solaires, sont introuvables ici. Nous les importons de Chine. »

Science4you joue la carte de l'écologie. Ses boites de jouets permettent par exemple de construire des maisons chauffées au solaire. L’entreprise vit avec son temps, et ne perd jamais de vue sa fonction éducative. Sur le site industriel, la société réalise l’assemblage des différentes pièces qui constituent le jouet. Ici sont remplis les flacons contenant les produits des expériences- garantis  sans danger- puis les finitions. Ensuite, le travail consiste surtout à l’empaquetage et aux livraisons. 

Science4you exporte vers 27 pays

Miguel Pina Martins, PDG de Science4you (photo MLD)
Miguel Pina Martins, PDG de Science4you (photo MLD)
Originale et inventive, Science4you s’est développée à un rythme impressionnant. Aujourd’hui, l'entreprise emploie 500 personnes à temps plein et partiel. « Nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 6,5 M€ en 2014, et pensons doubler ce chiffre cette année. En 2017, nous espérons atteindre 20 M€ de chiffre d’affaires, grâce au développement des  exportations » dévoile le jeune directeur.

 Si l’entreprise réalise un peu plus de 60 % de son chiffre d’affaires sur le territoire portugais, elle exporte désormais vers vingt-sept pays différents. L’Espagne où la société a établi un partenariat avec un laboratoire de recherches, est le second client, et la Grande-Bretagne, également concernée par un partenariat à Oxford, le troisième. La France, l’Italie et l’Allemagne suivent. La Méditerranée intéresse aussi le PDG de Science4you. Selon lui, « les pays du sud n’ont pas une tradition aussi ancrée de jouets scientifiques que les pays du nord. Nous sommes donc assez compétitifs. »

La Grèce, mais aussi l’Égypte et le Liban disposent des jouets portugais, grâce au réseau de distribution américain Toy’s R’Us. Ces deux derniers pays représentent un chiffre d’affaires de 100 000 €, une somme jugée non négligeable par le directeur de Science4you, qui se dit également intéressé par les pays du Maghreb, où il cherche encore des relais.

« Nous proposons des jouets originaux, didactiques et surtout à des prix de vente très accessible. Les prix concurrentiels, grâce à une main-d'œuvre nettement moins chère que dans les pays du nord, constitue l'un de nos points forts. A titre d’exemple, un salarié à Londres nous coûterait quatre fois plus qu’un de nos employés ici au MARL. Nos produits génèrent de la valeur ajoutée et je pense qu’il serait intéressant pour nous les Portugais, de développer une filière du jouet de qualité » conclut Miguel Pina Martins.

Le kit "énergie" de Science4you (photo Science4you)
Le kit "énergie" de Science4you (photo Science4you)
La frénésie de Noël qui règne actuellement dans le hangar de Science4you en dit long sur le succès de l’entreprise.


Vendredi 11 Décembre 2015




Lu 3228 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 27 Novembre 2015 - 09:19 Cash Express va se renforcer au Portugal
















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




RÉflexions

Réflexion

Quatre chantiers pour la renaissance de l’Europe


avis d'expert

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe d'analyse JFC Conseil