Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Maroc, "une partie de la solution à la crise européenne"


Lors de la conférence économique du groupe Attijariwafa bank, Nizar Baraka, ministre marocain de l'Economie et des Finances refuse la relocalisation en France des centres d'appels.



A l'occasion de la conférence, des prix ont été remis à des étudiants (photo Attajariwafa)
A l'occasion de la conférence, des prix ont été remis à des étudiants (photo Attajariwafa)
MAROC / EUROPE. « Encore une fois, l’Europe est dans une logique autocentrée. Il est grand temps que les pays européens nous considèrent comme un maillon de la chaîne de valeurs, nécessaire à l’amélioration de leur compétitivité globale, pour faire face à la concurrence des puissances démographiques émergentes (…) Aujourd’hui, il y a une nouvelle division internationale du travail. Le Maroc constitue une part de la solution à leur crise économique et non pas, comme le prétendent certains responsables, une part du problème ».

Devant un parterre de personnalités et de chefs d’entreprises, invités le 23 juillet 2012 à la seconde édition de la conférence économique du groupe Attijariwafa bank, les propos du ministre marocain de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka, ont fait mouche.

Une réponse aux déclarations du ministre français du redressement productif, Arnaud Montebourg, qui souhaite rapatrier dans l’hexagone l’activité des centres d’appels au Maghreb.

Au Maroc, le secteur des centres d’appels demeure en plein boom. Avec une croissance de 20% par an, il emploie aujourd’hui plus de 40 000 personnes. En dix ans, le Maroc est devenu la première destination de l’offshore francophone pour les centres d’appels, avec 50% des parts de marché.

L’annonce de relocaliser en France, déjà évoquée durant la campagne présidentielle française, reprise par Arnaud Montebourg, ces dernières semaines, affolent les cercles économiques marocains.

Arnaud Montebourg au Maroc en septembre 2012

Le Maroc s’efforce depuis plusieurs années de devenir une plate-forme d’investissements et d’exportations, aux portes de l’Europe, notamment dans les secteurs de l’offshoring, de l’automobile ou encore de l’aéronautique.

Pour Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Jospin, invité à s’exprimer lors de cette conférence, « les Européens sont dans une phase complètement exagérée, pas du tout rationnelle, dans laquelle ils doutent d’eux mêmes. Le Maroc avec son énergie, son ambition, est un élément de solution, il faut le faire comprendre mieux ».

Arnaud Montebourg se rendra au Maroc en septembre 2012 pour rencontrer le gouvernement marocain.

Lire aussi : Les centres d'appels marocains signent une charte de bonnes pratiques




Mercredi 25 Juillet 2012



Lu 2718 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:50 L'Algérie dans le doute €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise