Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Maroc renforce son pôle automobile


Le Maroc étoffe son secteur automobile avec une douzaine de projets d'implantation ou d’extension représentant un potentiel de près de 15 000 emplois.



La société canadienne Linamar va investir près de 270 M€ dans la construction d'une usine de fabrication de composants moteurs. Photo Linamar.
La société canadienne Linamar va investir près de 270 M€ dans la construction d'une usine de fabrication de composants moteurs. Photo Linamar.
MAROC. Le Maroc étoffe son secteur automobile avec une douzaine de projets d'implantation ou d’extension. Les équipementiers suivent leurs donneurs d'ordres, Renault et prochainement Peugeot à Kénitra. Le futur site de PSA ouvrira en 2019 et produira 90 000 voitures dans un premiers temps, puis pourrait monter en charge pour atteindre 200 000 voitures/an.
 
Le royaume a réussi en quelques années à construire un véritable pôle qui a généré en 2015 plus de 4,5 mds € de chiffre d'affaires (+23%).
 
Treves TSC Morocco, filiale marocaine de l'équipementier français Treves, va ouvrir une troisième usine qui devrait employer 350 personnes. Spécialiste de l’intérieur du véhicule et de son environnement acoustique, le groupe présent au Maroc depuis 12 ans a connu de gros problèmes entre 2 000 et 2 010, période durant laquelle il a licencié la moitié de son personnel en France ( environ 1 000 personnes). Le groupe n'a pas communiqué son chiffre d'affaires 2015. Il atteignait 674 M€ en 2008 mais a baissé de manière sensible.
 
La société canadienne Linamar va investir près de 270 M€ dans la construction d'une usine de fabrication de composants moteurs destinés en grande partie à PSA Kénitra. 1000 salariés devraient y travailler. Forte d'un chiffre d'affaires de 3,62 mds €, Linamar emploie 23 000 personnes dans le monde, notamment en Espagne et en France où la société vient de racheter Montupet (fonderie de moteurs).

Des sous traitants de Renault et PSA

Delfi devrait créer plus de 10 000 emplois en cinq ans. Photo Delfi.
Delfi devrait créer plus de 10 000 emplois en cinq ans. Photo Delfi.
L'américain Delphi profite de l'arrivée de PSA pour ouvrir un centre de R&D et surtout une usine à Meknès pour alimenter le groupe français en faisceaux électriques. Le groupe possède déjà trois sites de production au Royaume, à Kénitra et Tanger, où travaillent 12 000 salariés. Il prévoit de gérer un parc de 8 usines à l'horizon de 2021. Delphi emploiera alors 23 000 personnes au Maroc. Delphi possède 150 usines dans 34 pays. Ses 146 000 collaborateurs lui ont permis de réaliser un chiffre d'affaires 2015 de 15,17 mds $ (-2,2%).

D'autres équipementiers vont investir au Maroc, comme le Portugais Simoldes qui consacrera près de 60 M€ à la construction d'une unité de production de moules et de composants intérieurs et extérieurs de voitures. Le spécialiste suisso-américain de la connectivité et des capteurs, Te Connectivity, va implanter à Tanger une unité de câblage pour un montant de 3,5 M€ et créer 400 emplois. Puis en 2017, il investira 27 M€ dans un second site dédié au moulage, qui devait employer plus de 250 personnes. TE Connectivity « pèse » 12 Mds $ de chiffre d'affaires.
 
A Rabat, Faurecia va construire en 2018 sa seconde usine au Maroc. Après un investissement de plus de 10 M€, l’équipementier automobile français y fera fabriquer des coiffes pour sièges, en partie pour son actionnaire de référence, le groupe PSA. Faurecia a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires 2015 de près de 18 mds €. D'autres équipementiers poursuivent des projets actuellement à des stades plus ou moins avancés : Yazaki, Relats Maroc, Ajaha, Sonofet, Mecaplast, Smom, Lear Automotive, Yura Corporation Morocco et Aerodefi RG Fixations.
 
 
 
 
 


Gérard Tur


Jeudi 7 Juillet 2016



Lu 2250 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 08:43 PSA va fabriquer un pick-up en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise