Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Maroc finalise son plan gazier




Abdelkader Amara  Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. (Photo ministère marocain de l'énergie).
Abdelkader Amara Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. (Photo ministère marocain de l'énergie).
Abdelkader Amara  Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. (Photo ministère marocain de l'énergie).
Abdelkader Amara Ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. (Photo ministère marocain de l'énergie).
MAROC. Le plan national de développement du gaz naturel liquéfié (GNL) du Maroc prend forme. La première partie, « Gas to power » est fin prête. Ce programme doit maintenant pré-qualifier des entreprises qui seront ensuite départagées lors d’un appel d’offres.  
 
Pour le moment, une centaine d’entreprises espagnoles, chinoises, italienne, françaises (Shell, Engie) mais aussi turques, américaines, allemandes, grecques, égyptiennes, russes (Gazprom) et des sociétés marocaines ont répondu à l’appel à manifestation lancé par le gouvernement, selon le ministre de l'Énergie, Abdelkader Amara.
 
La première partie du plan gazier prévoit de mettre en place un cadre législatif et réglementaire avant le lancement de la deuxième phase du plan gazier, « gas to industry ». Celle-ci concerne la réalisation d’infrastructures gazières et électriques pour un montant de 4,6 mrds$ (4,1 mrds€).
 
Le plan gazier porte principalement sur la construction d'ici 2025 d’un terminal maritime GNL à Jory Lasfar, à 130 km de Casablanca, sur celle d’un gazoduc de transport entre le terminal de Jory Lasfar et le gazoduc Maghreb Europe, mais aussi sur l’installation de quatre centrales électriques pouvant produire 2,4 GW d’électricité. 
 
Le Maroc a déjà établi une liste probable de pays fournisseurs, parmi eux, le Qatar, la Russie ou les Etats-Unis.
 
Les besoins du Maroc en gaz s’élèvent à 5 milliards de mètres cubes et ceux en électricité à 3,5 milliards de mètres cubes à l’horizon 2025.


Ludivine Tur


Mercredi 1 Juin 2016



Lu 2293 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise