Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Maroc et l'Algérie augmentent leurs importations de blé français




Le Maroc et l'Algérie augmentent leurs importations de blé. Photo CC- DEWEGGIS
Le Maroc et l'Algérie augmentent leurs importations de blé. Photo CC- DEWEGGIS
MAROC/ALGERIE/FRANCE. Après une année 2015 record qui a vu le Maroc produire 115 millions de quintaux de céréales, le pays s’apprête à vivre une année 2016 difficile en raison d'une mauvaise récolte. Le royaume a donc décidé d'importer 3,6 millions de blé dur en provenance de l'Union Européenne. En janvier 2016, la France a déjà exporté plus de 23 500 quintaux de blé tendre vers le Maroc, soit quasiment autant que ce qu’il a exporté vers le royaume sur le dernier semestre 2015. Or les importations sur dernier semestre 2015 étaient déjà en hausse de +50% par rapport à celles du dernier semestre 2014.
 
La France est déjà un fournisseur important de blé pour les pays d'Afrique du nord. Structurellement dépendant, le Maroc absorbe à lui seul 23% des exportations françaises de blé tendre hors Union Européenne. L'Algérie, qui produit quatre fois moins de blé tendre qu'elle n'en consomme, doit elle aussi se tourner vers la France, même si cette dernière perd des parts de marché. Elle fournissait en 2013 plus de 80% du blé tendre vendu à l'Algérie, contre moins de 70% actuellement.
 
La situation pourrait évoluer en 2016 car l'Algérie connaît les mêmes problèmes de sécheresse que le Maroc et doit donc elle aussi augmenter massivement ses importations. Au total, les deux pays devraient acheter en 2016 plus de 600 000 quintaux de blé à la France.
 
En dépit de cette augmentation de la demande, les experts estiment que les prix ne devraient pas s'envoler car les pays traditionnellement exportateurs connaissent une surproduction et les taux de fret des navires se sont effondrés. Ainsi, la France dispose des stocks de blés les plus importants depuis 1999 et les prix sont descendus sous la barre de 1 500 € le quintal.


Arthur Maffren


Vendredi 8 Avril 2016



Lu 1390 fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA