Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Maroc bouche son puits de pétrole lourd Juby Maritime 1




Le puit creusé dans le bloc Juby Maritime I par Cairn Energy qui a prouver la présence d'une huile lourde aux larges des côtes marocaines et canariennes a été abandonné et comblé. (photo : Genel Energy)
Le puit creusé dans le bloc Juby Maritime I par Cairn Energy qui a prouver la présence d'une huile lourde aux larges des côtes marocaines et canariennes a été abandonné et comblé. (photo : Genel Energy)
MAROC. Dans son bilan annuel, Genel Energy confirmait, le 6 mars 2014, la présence de pétrole lourd dans le bloc d’exploration off shore Juby Maritime I entre les côtes atlantiques marocaines et les îles Canaries. À peine dix jours plus tard, le 17 mars, Cairn Energy, co-opérateur du bloc, a annoncé avoir abandonné et bouché ce même puits. Entre temps, Amina Benkhadra, directrice de l’Office national des hydrocarbures et des mines, troisième et dernier partenaire de la co-entreprise Juby Maritime, avait temporisé : l’huile découverte était « beaucoup plus complexe à exploiter que les hydrocarbures légers. Nous avons trouvé un réservoir qui n’était pas de très bonne qualité.»

Cairn Energy a immédiatement annoncé déplacer ses efforts d’exploration sur une concession sénégalaise, mais il conserve notamment une participation de 25% (sans être opérateur) dans le bloc de Cap Boujdour ou la société Kosmos Energy prévoit de forer un premier puits dans les mois à venir.

Presque au même moment, mardi 18 mars 2014, la filiale marocaine de la société britannique Chariot Oil & Gas a acquis 75% d’intérêt opérateur dans la licence dans un autre bloc marocain : Mohammedia Reconnaissance.




Lundi 24 Mars 2014



Lu 5091 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Commentaires

1.Posté par Bernard CORNUT le 25/03/2014 06:48
Si l'Irak était libre et démocratique, vu le coût global de production de son pétrole, 1,22USD/baril soit moins de 1 Euro par baril, aucun autre producteur ne pourrait tenir et résister à une baisse du prix mondial qui pourrait rebaisser à moins de 30USD/baril. Exit l'Arabie et tous ses excédents qui hélas financent la destruction de la Syrie, exit tous les pétroles de schiste US. Voilà, depuis la nationalisation du pétrole iraquien hors IPC en 1961 par Qassem, puis celle de l'IPC le 1/06/1972, la raison de la volonté de contrôle du robinet iraquien, par le BIG OIL, par une coalition de pétroliers, de financiers, de Neocons et du Likud. La justice viendra un jour pour les mettre tous au tribunal et faire obtenir aux Iraquiens de justes compensations pour les agressions connues et occultées que l'Irak a subi jusqu'à sa destruction encore en cours. La seule solution est une taxation progressive très forte des produits fossiles, affectée aux transitions des systèmes consommateurs (bâtiments, transports etc), afin de massivement réduire la demande, le gaspillage et les pollutions, puis un consensus global pour gérer les rentes fossiles globalement, en les partageant équitablement par personne. La paix du monde et son environnement requièrent cela. Aucune autre issue.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise