Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Maroc bénéficie du plan européen pour la démocratie au sud de la Méditerranée




Discours du secrétaire général du Conseil de l'Europe, Thorbjørn Jagland en Assemblée le 23 janvier 2012 (coe)
Discours du secrétaire général du Conseil de l'Europe, Thorbjørn Jagland en Assemblée le 23 janvier 2012 (coe)
MAROC. Le Maroc devient le premier pays bénéficiaire du nouveau programme européen pour la démocratie doté d'une enveloppe de 4,8 M€. Un programme destiné à l'ensemble des pays du sud méditerranéen mis en place par le Conseil de l'Europe en accord avec l'Union européenne.

Le programme se déploie initialement au Maroc et en Tunisie puis à l'ensemble des pays de la région sur une période de trois ans. Au programme : aider lesdits pays à poursuivre leurs réformes démocratiques, leurs indépendances et l'efficacité de leurs pouvoirs judiciaires. Également, le plan prévoit de lutter contre la corruption et de promouvoir les droits de l'homme.

Dans son discours à Strasbourg du 23 janvier 2012, le Secrétaire général du Conseil de l'Europe, Thorbjørn Jagland, souligne les efforts de 2011 et énumère les nombreux défis auxquels fera face l'organisation en 2012. Selon ses déclarations, les réformes au sein du Conseil de l'Europe permettraient à l'organisation "plus souple et réactive" d'être capable "d'offrir l'assistance où et quand cela est nécessaire".

Évoquant, la priorité de la coopération bilatérale en place avec le Maroc et la Tunisie, celui-ci annonce que "des consultations ont commencé avec la Jordanie" et que les instruments du Conseil de l'Europe pourraient permettre de "renforcer la confiance entre Israël et la Palestine".

Le Secrétaire général note "la confiance grandissante quant à la capacité de l'organisation lui permettant de maintenir un budget à l'équilibre malgré les contraintes budgétaires et les graves coupures dans les dépenses publiques" au sein des États membres.

Une délégation de l'organisation se rendra à Rabat mi-février 2012 afin de "consulter les autorités marocaines en vue d'identifier des projets précis où son expertise pourra aider les réformes politiques, sociales et juridiques en cours au Maroc".




Mardi 24 Janvier 2012



Lu 1538 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise