Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Maroc attire de plus en plus de franchises étrangères


Malgré la crise, le réseau de franchises au Maroc a augmenté de 8,2% en 2008. Près de 80% des franchises installées sont d’origine étrangère. Avec le développement des malls et autres galeries marchandes, l’immobilier commercial devrait être davantage disponible à la location.



Casablanca accueille 30% des franchises du Maroc (photo DR)
Casablanca accueille 30% des franchises du Maroc (photo DR)
MAROC. Tandis que le salon Maroc Franchise espère quelque 4 000 visiteurs lors de sa prochaine tenue à Casablanca du 7 au 10 mai 2009, Abderrahmane Belghiti, président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF), se montre serein.

«Les franchisés résistent mieux à la crise, car ils bénéficient de moyens marketing et de la gestion plus sophistiquée de l’ensemble du réseau. (…) Avec le ralentissement constaté en Europe, on peut s’attendre à voir des investisseurs étrangers rechercher de nouvelles opportunités au Maroc », indique t-il.

Malgré la crise, les réseaux de franchise au Maroc ont continué de croitre de 8,2% en 2008, pour atteindre 370 marques et 2 560 points de vente, après une croissance annuelle moyenne de 25% ces dix dernières années.

Près de 80% des franchises sont d'origine étrangère

Début avril, Adidas a ouvert son premier magasin à Casablanca.

Dans la capitale économique, le Morocco Mall, complexe commercial de plus de 200 000 m², porté par le groupe Aksal, devrait ouvrir ses portes en 2010, drainant dans son sillage de nouvelles enseignes comme les Galeries Lafayette. En quelques années, Aksal a imposé au Maroc de grandes marques internationales, comme Zara, Mango, Massimo Dutti ou la Senza.

Selon la FMF, près de 80% des franchises installées au Maroc sont d’origine étrangère, principalement française (44%), américaine (12%), espagnole (8%) et italienne (7%).

En raison de son pouvoir d’achat, Casablanca demeure la première porte d’entrée sur l’ensemble du royaume, avec 30% des implantations, suivie de Rabat (13%) et de Marrakech (7%).

Par ailleurs, les secteurs de l’habillement et de la restauration accaparent plus du tiers de l’ensemble des réseaux, avec 27% et 7% des parts respectivement.

Immobilier commercial rare et cher

Parmi les freins au développement des franchises : le financement, la contrefaçon et l’immobilier commercial, très peu disponible à la location.

«L’immobilier commercial est rare, inadapté et très cher», convient Abderrahmane Belghiti. Dans le quartier très prisé du Maârif à Casablanca, après la hausse vertigineuse des prix de l’immobilier ces dernières années, un local de 150 m² peut se vendre aux alentours de 17 M de dirhams (environ 1,5 M€ ). «C’est de la pure folie. (…) Quel commerce est capable de rentabiliser un tel investissement ?», s’interroge le président de la FMF.

La solution pourrait venir de l’expansion des malls et autres galeries marchandes, qui acceptent de plus en plus de recourir à des baux locatifs, sans exiger l’achat des murs.

Par ailleurs, pour le financement bancaire, le groupe Banques Populaires a lancé un produit «spécial franchises», afin de financer partie des droits au bail et des droits d’entrée exigés par le franchiseur.


Christelle Marot, à CASABLANCA


Mardi 21 Avril 2009



Lu 6712 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:50 L'Algérie dans le doute €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise