Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le Canal de Provence exporte son expertise


La Société du Canal de Provence exporte son savoir-faire sur la rive sud de la Méditerranée. La SCP a ainsi rédigé la loi du fleuve Sénégal, texte ratifié par l'ONU qui fait référence dans le domaine de la gestion partagée de l'eau. La SCP est également présente au Proche-Orient, assistant les Etats dans la mise en place de systèmes d'irrigation.



Le Canal de Provence - DR Camille Moirenc
Le Canal de Provence - DR Camille Moirenc
FRANCE / MEDITERRANEE. Si le Canal de Provence n’existait pas, la Provence serait une terre aride, à la merci des sécheresses estivales.

Géré et exploité depuis 1957 par une société d’économie mixte - la Société du Canal de Provence (SCP) -, ce réseau hydraulique de 5.000 km de long garantit l’alimentation en eau des trois-quarts du territoire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Véritable assurance sécheresse, le « Canal » est aujourd’hui un modèle envié par de nombreuses régions arides du globe. Un modèle que les dirigeants de la société n’hésitent pas à exporter hors des frontières de l’Hexagone.

« La demande est forte tant les besoins sont importants, surtout sur la rive sud de la Méditerranée », explique Lionel Reig, directeur du développement de la SCP.

Loi internationale du fleuve Sénégal

En quelques années, la SCP s’est ainsi imposée comme un opérateur de référence sur le marché du conseil stratégique dans le gestion de la ressource en eau : « On est sur des visions d’aménageur. En 2002, on a par exemple élaboré pour le compte de l’Organisation de Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (l’OMVS, institution qui regroupe quatre pays : la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal) la Charte du fleuve Sénégal, véritable loi internationale de l’eau du fleuve ratifié par l’ONU sous l’égide la Banque Mondiale », poursuit M. Reig.

Dans la foulée, en 2006, la SCP a gagné avec l’Office National marocain d'Eau Potable (ONEP) le marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour épauler la société nationale mauritanienne de l’eau (SNDE) dans le projet de liaison entre le fleuve Sénégal et Nouakchott, la capitale mauritanienne (montant du marché : 2 M€).

« On a détaché un ingénieur sur place qui supervise les travaux qui sont aujourd’hui bien avancés », indique M. Reig. Le chantier financé par l’Etat mauritanien avec l’aide des bailleurs de fonds koweïtiens et saoudiens devrait s’achever dans le courant 2010.

Présence en Cisjordanie

La SCP a aidé le syndicat des exploitants agricoles dans la mise en place d'un réseau d'irrigation à Jéricho - DR Camille Moirenc
La SCP a aidé le syndicat des exploitants agricoles dans la mise en place d'un réseau d'irrigation à Jéricho - DR Camille Moirenc
L’an dernier, la SCP a remis le couvert pour le compte de l’Autorité du Bassin du Niger, en rédigeant la Charte du fleuve Niger.

Toujours en 2008, la SCP a été mandatée par le « Palestinien Farmers Union », le syndicat des exploitants agricoles palestiniens, sur financement français, pour accompagner le transfert de gestion du réseau d’irrigation entre la municipalité de Jéricho en Cisjordanie et les usagers.

Cet hiver, la société a accentué son ancrage en Afrique de l’Ouest en remportant un appel d’offres pour la réalisation de l’étude du Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) du fleuve Sénégal toujours pour le compte de l’OMVS.

« Ce contrat, d’un montant de près de 1 M€ financé par l’Union européenne, va se dérouler sur une période de dix huit mois et nécessiter environ 1.300 jours de travail pour une trentaine d’ingénieurs et experts », précise M. Reig.

Pour exécuter ce contrat, la SCP a constitué un groupement de bureaux d’études, réunissant du côté français, la Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne (CACG) et la société Ginger, et du côté sénégalais, le Centre de Suivi Ecologique (CSE).




Mardi 26 Mai 2009



Lu 3777 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise