Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Le CMI prône la croissance verte en Méditerranée


Le rapport Med 2012, présenté par le Centre de Marseille pour l'intégration en Méditerranée, entend persuader les décideurs de changer de modèle pour une croissance verte. Loin d'être un énième texte surfant sur les poncifs, cette étude prouve que l'économie verte peut engendrer des bénéfices.



Le rapport du CMI (photo F.Dubessy)
Le rapport du CMI (photo F.Dubessy)
MÉDITERRANÉE. Le Centre de Marseille pour l'intégration en Méditerranée  (CMI) choisit la Semaine économique de la Méditerranée  à Marseille pour présenter son rapport Med 2012 sous le thème "vers une croissance verte en Méditerranée".

Ce rapport réalisé avec le concours de la Banque mondialel'Agence française de développement  (AFD), la Banque européenne d'investissement  (BEI), le Plan Bleu  et le Femise  (Forum euroméditerranéen des instituts de sciences économiques) donne des clefs pour "la mise en œuvre de politiques susceptibles d'accroître la productivité des actifs naturels".

Destiné à montrer aux décideurs publics les options de développement économique durable mais aussi de démontrer, sur la base de récentes expériences dans les pays méditerranéens, la voie à suivre, ce document de 120 pages prouve que "la croissance verte a une capacité significative de créer des emplois et de promouvoir la cohésion sociale." Elle pourrait même engendrer des cobénéfices substantiels. Le rapport cite notamment l'exemple de l'installation d'enveloppes écoénergétiques sur les nouveaux bâtiments. Avec comme résultat non seulement une réduction des coûts énergétiques et des émissions de CO2, mais aussi la création de centaines de milliers d'emplois tant dans le bâtiment que dans la construction et les travaux d'entretien.

Dans un autre registre, le texte en appelle à la suppression pure et simple, mais progressive de subventions aux effets pervers comme celles sur les combustibles. Ceci permettrait de remettre au pot l'argent public économisé et de l'utiliser plus "durablement".

Il faut une révolution verte

Mats Karlsson met l'accent sur la croissance verte (photo F.Dubessy)
Mats Karlsson met l'accent sur la croissance verte (photo F.Dubessy)
"Nous avons eu une révolution sociale, il faut une révolution verte" clame Mats Karlsson, directeur du CMI.

Appelé à commenter ce rapport à l'occasion de son lancement, Gert Leipold, ancien directeur exécutif de Greenpeace International, a insisté pour une meilleure "implication des jeunes dans les changements nécessaires et notamment par l'éducation. Nous voyons d'abord notre intérêt et pas l'intérêt des générations futures !"

"Pour passer à l'économie verte, il faut changer les mentalités des économistes et des politiques. Ce passage signifie simplement utiliser de manière efficace des ressources rares !" souligne Frédéric Blanc, directeur général du Femise.

Pour Rémi Genevey, directeur exécutif responsable de la stratégie à l'Agence française de Développement (AFD), "ce rapport permet de passer de l'évolution du coût, un épouvantail pour les décideurs, à une approche incitative de la croissance verte. Il ne faut pas repeindre en vert, mais changer de modèle. Ce changement n'est pas fondamentalement une question de ressources financières. Si les décideurs sont réticents à prendre des risques, ce rapport fait preuve de pédagogie et ouvre des pistes à explorer. Concrétiser le potentiel que représente la croissance verte doit être l'affaire de tous."

Reste que la mise en œuvre de la croissance verte n'engendre pas forcément de nouvelles ressources financières. Le rapport note ainsi que "les taxes écologiques, les mécanismes de marché, les normes et les réglementations sont autant d'outils qui ne nécessitent pas d'investissement initial spécifique."

Lire le document Med Report 2012 (en anglais)

Lire l'ensemble des articles sur la Semaine Economique de la Méditerranée




Mercredi 17 Octobre 2012



Lu 969 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise