Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Lassé des grèves sur le port, CMA CGM réduit ses escales à Marseille


CMA CGM a décidé de réduire le nombre de ses escales à Marseille, victime d’un conflit qui ne semble toujours pas trouver d’issue au 11ème jour de grève.



La reprise n'est que temporaire sur les terminaux marchandises. De nouveaux arrêts sont prévus ce week end. (Photo N.B.C)
La reprise n'est que temporaire sur les terminaux marchandises. De nouveaux arrêts sont prévus ce week end. (Photo N.B.C)
FRANCE. CMA CGM a décidé de réduire le nombre de ses escales à Marseille, victime d’un conflit qui ne semble toujours pas trouver d’issue au 11ème jour de grève.
 
Le service Nord Afrique (NAF) est passé de cinq à une escale hebdomadaire. Le groupe indique « maintenir dans la mesure du possible toutes les escales à Fos de ses services MEX et MEX II assurant la liaison entre la Méditerranée et l’Asie, et du service Amerigo à destination de l’Amérique du Nord, et ce, malgré des conditions d’escale très difficiles ».
 
Les navires CMA CGM ne pouvant escaler à Marseille seront redéployés en priorité vers deux autres ports en Méditerranée. La compagnie dit mettre en place « toutes les mesures nécessaires pour le rapatriement de la marchandise vers Marseille afin de ne pas pénaliser sa clientèle ». 

51 navires au mouillage et reprise du travail sur les terminaux marchandises

« Les perturbations diminuent la capacité des ports, affectent les services maritimes qui y escalent, et portent fortement préjudice au commerce maritime français et aux importateurs et exportateurs français », ajoute la compagnie qui a « toujours affirmé sa volonté de privilégier et soutenir les ports français ».
 
CMA CGM propose au départ et à destination de Marseille/Fos 8 services à destination de la Méditerranée, du Nord Afrique, de l’Asie et du Nord Amérique, soit au total plus de 14 escales de toutes origines chaque semaine. CMA CGM est également manutentionnaire dans les bassins Est et Ouest via sa participation au capital de MGM.

Aujourd’hui, 7 octobre 2010, « 51 navires sont affectés par la grève : 3 péniches sont en poste d’attente à Fos. 3 chimiquiers, 9  navires propane/butane, 13 pétroliers de brut et 15 pétroliers de raffinés sont sur rade à Fos. 8 navires ( 5 brut ; 1 chimiquier; 2 navires de propane/butane  ) ont été positionnés au large des bassins de Marseille pour des raisons de sécurité de mouillage sur Fos », a précisé la direction du GPMM.

Le travail a repris jeudi 7 octobre 2010 sur les terminaux marchandises de Marseille. 4 navires sont à quai au terminal à conteneurs de Mourepiane et 3 attendent sur rade. Les terminaux rouliers et passagers en activité tout comme les terminaux marchandises de Fos.

Lire aussi : La France tombe sous la menace d'un blocage total 
                 : Durcissement de la grève à Marseille


Nathalie Bureau du Colombier


Jeudi 7 Octobre 2010



Lu 2293 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 18 Août 2017 - 11:25 L'Espagne visée par une série d'attentats

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA