partager partager

Lafarge sera minoritaire dans la prochaine usine algérienne de ciment




Lafarge a trouvé un compromis pour sa prochaine cimenterie en Algérie (photo : Lafarge)
Lafarge a trouvé un compromis pour sa prochaine cimenterie en Algérie (photo : Lafarge)
ALGÉRIE. Le groupe français de matériaux de construction Lafarge a finalement accepté de relancer le projet de construction d’une cimenterie à Sigus, à 500 km à l’est d’Alger sur la base d’un partenariat 51%-49%.

Lafarge détiendra 35% du capital de cette cimenterie alors que le reste reviendra au Groupe industriel des ciments d’Algérie (Gica, groupe public).

Le ministre algérien de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’Investissement, Mohamed Benmeradi a annoncé, le 10 novembre 2011 à Alger, qu’un accord entre les deux parties avait été trouvé.

Le délai de réalisation de l’usine sera de douze à seize mois. Son coût avoisinera les 365 M€. Sa capacité de production s’élèvera à 2 millions de tonnes/an, ce qui portera le total de la production algérienne de ciment à près de 20 millions de tonnes.

On se souvient que l’égyptien Orascom avait décroché, en 2007, trois titres miniers auprès de l’Agence nationale du Patrimoine minier (ANPM). Un an plus tard, Orascom vendait l’ensemble de ses cimenteries dans le monde à Lafarge.

À la suite de cette transaction, l’État algérien a adopté une loi limitant la participation des étrangers à 49% dans tout projet d’investissement en Algérie. Ayant acquis les permis d’exploitation sans autorisation préalable, Lafarge les avait perdus.

Pour sortir de l’impasse, il a accepté de relancer le projet en situation d’actionnaire minoritaire.


A. Belkessam, à ALGER


Jeudi 10 Novembre 2011



Lu 8054 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Commentaires

1.Posté par maiza touhami le 15/11/2011 18:32
L'Algérie n'est pas sur la planète MARS et le consortium égyptien ORASCOM en réalité EST ENTRÉ à hauteur de 12% dans le capital de LAFARGE et cela a été soumis à l'accord de l'Assemblée des actionnaires de LAFARGE et donc c'est un APPORT D'ACTIF et non une CESSION comme cela a été largement diffusé. Ce MENSONGE a créé une phobie pour l'EGYPTE, très NÉGATIVE, alors qu'en réalité LAFARGE a voulu simplement se protéger contre un partenaire ayant une vision très offensive et pouvant le déstabiliser. SUR LE NET VOUS POUVEZ RELEVER QUE LAFARGE A RACHETÉ UNE UNITÉ DE BROYAGE AVANT SA MISE EN ACTIVITÉ À DUNKERQUE RÉCEMMENT. Pourquoi l'ALGÉRIE ne réagit pas à la cession de 82% des parts de LAFARGE dans son domaine du GYPSE alors qu'il détient des intérêts en ALGÉRIE avec COSIDER. Il faut libérer l'investissement dans le domaine du ciment au PRIVÉ et j'ai honte de mon pays quand je lit qu'un VRAI MILLIARDAIRE NIGÉRIAN produit plus de deux fois la capacité de l'Algérie. LAFARGE détient 40% de la production actuelle en ciment de l'Algérie en comptant naturellement les 35% qu'il détient à MEFTAH (cimenterie de l'ETAT). Nous n'avons que des milliardaires spécialisés en SODA et en produits à conditionner. Le pays du prêt à porter en quelque sorte. Nous exportons des matières premières et achetons encore des produits issus de ces matières plus les taxes qui vont avec aux pays importateurs et cela grâce à notre gaz, à notre pétrole et bientôt grâce à notre soleil et surtout grâce à notre capacité à ne pas avoir honte d'être classés dans les médiocres et les pays en sous développement qui préparent les cadres pour les autres pays. C'est ma réaction à l'accord fait avec LAFARGE qui vient donc contrôler de plus près notre développement dans ce domaine. L'Arabie Saoudite a réalisé 7 cimenteries avec les chinois depuis 2000 et nous on continue à se tâter. Réflexion faite nous gagnons à la Pyrrhus, c'est à dire en perdant notre identité chaque jour et notre capacité à prouver que nous sommes autre chose que des tubes digestifs et des personnes bien pansantes et donc dotés d'une panse et non d'un cerveau. Ce n'est donc pas une victoire mais bien une nouvelle concession accordée à des personnes capables de vraiment porter le coup de grâce à ce secteur et échapper à la taxe carbone prévue à partir de 2013 en Europe sur les ciments.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.
Read in your language



Le chiffre du jour

30 secondes

de temps de chargement







Dossier spÉcial










Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA









Notre sélection de livres

+ de livres







Biblionostrum

Téléchargez les rapports rédigés
par les acteurs économiques et institutionnels sur des problématiques méditerranéennes.


Suivez econostrum.info en direct sur Facebook




DonnÉes macro-Économiques

Fiches regroupant des données sur les pays circumméditerranéens.



Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
BEI      AeroportMP
PlanBleu      ProvencePromotion     Femise
Ville de Marseille      EDF
OCEMO          Anima
Euromediterranee  Air France