Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Labonnebrique.fr construit petit à petit sa place de marché




Conçu comme un réseau social de professionnels du bâtiment, labonnebrique.fr offre une vitrine Internet aux artisans et leur permet de trouver des chantiers, d'être mieux référencés auprès des particuliers, et de communiquer sur leurs réalisations.



Michel Illouz et Patrice Lascombe ont fondé la Bonne brique en 2015 (photo : La Bonne brique)
Michel Illouz et Patrice Lascombe ont fondé la Bonne brique en 2015 (photo : La Bonne brique)
« Nous nous sommes aperçus que les artisans n'arrivaient plus à trouver des chantiers par le bouche à oreille », explique Michel Illouz, co-fondateur avec Patrice Lascombe de labonnebrique.fr. Tout deux issus de Spir Communication (inventeurs du Bon Coin et de Logic-immo), ils s'appuient sur leur expérience pour lancer leur site promis à devenir le réseau social des professionnels du bâtiment.
 
En novembre 2014, les désormais associés à 50/50 font le tour des artisans de la région puis créent leur société en avril 2015. Travaillant au projet d'abord dans leur garage - comme toute bonne start-up qui se respecte - ils disposent depuis juillet 2015 de bureaux à la cité de l'Artisanat, dans les locaux de la Capeb à Avignon.
 
Pour accompagner leur création, ils séduisent la Bpi (Banque publique d'investissement) qui leur accorde en juillet 2015 une bourse French Tech de 20 000 €. Ils lèvent ensuite 100 000 € auprès de Grand Delta Angels en deux phases. Le premier versement arrive en novembre 2016 et le second est attendu pour juillet 2017. « Il était soumis à une condition : réaliser en quatre mois cent ventes. Ce que nous avons fait en trois mois », commente Michel Illouz. Le co-gérant attend désormais pour septembre 2017 le solde de 70 000 € d'un prêt participatif souscrit auprès du fonds de capital risque de proximité  Paca Emergence. D'un montant de 100 000 €, il a été accordé en avril 2017.

Un objectif d'1M€ de CA en 2019

Si 2017 se veut une année de transition, 2018 une année de stabilisation, 2019 sera placée sous le signe de la communication avec une nouvelle levée de fonds beaucoup plus importante qui permettra de lancer des spots à la télévision.
 
Labonnebrique.fr annonce un chiffre d'affaires de 12 000 € HT en 2016 et a atteint, fin avril 2017 un résultat de 26 000 € pour un objectif annuel de 85 000 €. « Nous visons le million d'euro de chiffre d'affaires dès 2019 », souligne Michel Illouz.

La société ne se rémunère que sur les 229€ HT annuel d'inscription demandés aux artisans (et également les auto-entrepreneurs, les professions libérales et les entreprises) pour disposer d'une vitrine dans labonnebrique.fr. Il peuvent alors donner leurs coordonnées, développer leur réseau professionnel, montrer leurs réalisations, publier des offres d'emplois, chercher des chantiers, envoyer directement des devis... Mais labonnebrique.fr leur offre aussi un référencement sur Google.

« Il s'agit d'un réseau social où chaque artisan peut inscrire tout ce qu'il sait faire et être contacté par des particuliers comme par d'autres professionnels », insiste le dirigeant. Avant la fin du mois de mai 2017, les pros disposeront d'une application pour mobile leur permettant de prendre en photo leurs chantiers et de les publier instantanément sur le site.
 
Labonnebrique.fr revendique 2 764 professionnels recensés pour un objectif de 5 000 en 2019 et 15 000, soit 8% du marché, à l'horizon 2019. « Nous allons passer à la vitesse supérieure en embauchant trois autres télévendeurs », commente le co-gérant.

L'entreprise ne compte que quatre salariés mais devrait atteindre un effectif de onze à fin 2018.



En partenariat avec la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur
 


Vendredi 12 Mai 2017




Lu 1965 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 5 Juillet 2017 - 09:05 Les bornes Qista partent à l'assaut des moustiques
















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil