Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La répression syrienne continue de tuer à Deraa




La rue syrienne appelée à manifester demain pour le « dignity Friday ». (photo : F.André)
La rue syrienne appelée à manifester demain pour le « dignity Friday ». (photo : F.André)
SYRIE. La situation se dégrade en Syrie où la ville de Deraa, tout près de la frontière jordanienne est le théâtre de violents affrontements depuis plusieurs jours entre les forces de l’ordre et les manifestants pro-démocratie.

L’hôpital de la ville a signalé avoir reçu, mercredi 23 mars 2011, les corps criblés de balles de vingt-cinq nouveaux manifestants. Le site de la chaîne Aljazeera rapporte que les journalistes sur place ne peuvent pas pénétrer dans la ville tenue par les forces de l’ordre syrienne qui confisquent leur matériel. Les réseaux téléphoniques semblent avoir été coupés. Des opposants au régime du président Al Assad seraient en outre arrêtés.

L’agence de presse syrienne SANA fait état de son côté d’attaques par un gang armé contre un convoi médical qui aurait causé la mort de quatre personnes. 
 
La contestation qui se développe dans tout le pays s’appuie sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, des appels sont lancés pour mobiliser les Syriens, vendredi 25 mars 2011, autour du « dignity Friday » (vendredi de la dignité).

La communauté internationale condamne les violences. La Haute-représentante de l’Union européenne, Catherine Ashton, a manifesté « sa profonde inquiétude », condamnant fermement « la violente répression des manifestations pacifiques ainsi que les tirs à balles réelles qui ont eu lieu ces derniers jours dans différentes villes de Syrie ». Catherine Ashton a affirmé que « cette répression a provoqué la mort de plusieurs manifestants, fait de nombreux blessés et conduit à des arrestations arbitraires », ce qu’elle juge « inacceptable ».

Le porte-parole des Nations Unies, Ban Ki-Moon, a également condamné la répression syrienne et rappelé au gouvernement « son obligation de protéger les civils, et sa responsabilité de répondre aux aspirations légitimes de son peuple par un dialogue constructif et des réformes ».


Lire aussi :
La contestation s'amplifie en Syrie
La Syrie se soulève à son tour
En Syrie, la révolution annoncée n'a pas eu lieu 
Jordanie, Syrie, Liban : des situations contrastées mais tendues
Bachar el-Assad assure que la Syrie est stable 
L'Europe fait un nouveau pas vers la Syrie 





Jeudi 24 Mars 2011



Lu 1443 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 21 Novembre 2016 - 17:59 La Libye et la Syrie ont fait fuir les investisseurs €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise