Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La répression du mouvement de contestation en Syrie se durcit.




Les manifestations se poursuivent en Syrie, la répression aussi (photo DR)
Les manifestations se poursuivent en Syrie, la répression aussi (photo DR)
SYRIE. Après dix jours de siège de Deraa, les contestations et les mesures de répression se multiplient à travers la Syrie (Homs, Banias), alourdissant encore le nombre de victimes civils.

Les militaires syriens se sont rassemblés dans le centre de Homs, à 160 kilomètres au nord de Damas afin de pénétrer dans les différents quartiers tenus par l'opposition. La répression du vendredi 6 mai 2011, a fait, selon l'Organisation des Droits de l'Homme Insan, seize morts lors d'une manifestation qui s'est déroulée dans le centre-ville de Homs. A Banias, l'Observatoire syrien des droits de l'homme a déploré l'arrestation de plus de 250 personnes dont une femme et un enfant.

De plus, les sources nationales et les sources contestataires se contredisent. Dimanche 8 avril 2011, les autorités syriennes ont accusé des bandes armées contestataires d'avoir tué dix civils dans une embuscade hier à Homs. Cependant, selon les insurgés, ce sont les militaires syriens qui sont les responsables de ces crimes par la répression des manifestations à Homs.

Le régime de Bachar El-Assad refuse de démissionner et les manifestants de cesser leurs contestations. Le bilan des victimes tuées à travers la Syrie s'élève à 600 personnes selon des O.N.G.




Lundi 9 Mai 2011



Lu 1857 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 21 Novembre 2016 - 17:59 La Libye et la Syrie ont fait fuir les investisseurs €


Commentaires

1.Posté par Omar Masoud le 09/05/2011 12:43
Son Excellence, Monsieur le Président de la République Française,

Je suis totalement convaincu de l'importance du rôle que jouent les relations franco-syriennes à tous les niveaux, officiel, gouvernemental et populaire dans la réalisation des intérêts mutuels pour les deux pays et les deux peuples, arabe syrien et français.

Je voudrais vous partager les propos tenus par le ministre des affaires étrangères Alain Juppé diffusés par Europe 1 le 02.05.2011 et publiés dans les journaux et l'Internet, concernant l'avertissement lancé au gouvernement syrien des suites de la solution martiale des problèmes internes que connaît mon pays et mon peuple, en lançant des menaces, en même temps imposant des sanctions internationales sur mon pays la Syrie, aux dirigeant, au gouvernement et au peuple…
Permettez-moi d'attirer votre attention à ce qui suit :

1- Mon pays la Syrie, est soumis à un ensemble de sanctions internationales depuis un certain temps, qui ont causé du mal aux intérêts du peuple syrien et ont accru l'état de déception et de mauvaise intention à nos citoyens des principes et valeurs suprêmes de la justice, liberté et égalité, symboles du peuple français et de sa grande révolution.
2- Les expériences de sièges économiques et de boycottage politique dans tous les pays du monde, proposées par la mentalité de vengeance américaine aux gouvernements européens, ont connu un échec cuisant et des dommages graves aux intérêts des peuples et à ceux du peuple français en premier lieu, elles sont inefficaces politiquement au niveau de réalisation des objectifs escomptés et déclarés, et dans certains les comportements sont sortis de tous les objectifs escomptés. J'espère sincèrement, que le peuple français ami ne tombera nullement sous ce complot.
3- La République Française et son peuple épris de libération, nous ont accoutumé à ouvrir des canaux de dialogue et d'échange de points de vue pour avoir des convictions communes, et d'épuiser tous les moyens civilisés et responsables avec toutes les parties sans chercher à aller très loin.
4- Nous portons à votre connaissance, Excellence, que le gouvernement syrien et notre dirigeant Bachar Al Assad ont été des pionniers à reconnaître la légitimité des exigences de certaines catégories du peuple syrien, ils sont sortis du cadre de l'opposition politique au circuit des partenaires dans la recherche des meilleures et rapides voies pour exécuter ces exigences. Pour faciliter la tâche, un ensemble de décisions et décrets ont été décrétés pour ouvrir la voie aux réformes, sous réserve de réviser les moyens et délais et d'une manière nationale et responsable pour la modification ou le changement si nécessaire. Je pense, Excellence, que de telles mesures doivent se comprendre comme réponse rapide et responsable de l'Etat, qui ne doit faire objet de sanction.
5- Sans doute, le gouvernement et le peuple français ami, ont une expérience historique et large qui leur permettent de donner de conseil et de proposer les moyens à leurs amis, que vous ne manquerez pas de faire en ce temps, et dont nous avons besoin. Ces conseils seront un guide pratique pour encadrer les relations entre la Syrie et la France, dans un cadre de responsabilité et de respect mutuel dans l'intérêt des deux parties.

L'histoire des relations franco syrienne met cette charge sur les deux parties française et syrienne pour préserver, développer et élargir ses domaines.

Un citoyen syrien

2.Posté par farid le 11/05/2011 19:47
Adieu la vérité. Parce que les jeunes qui habitent là bas n'écoutent pas la voix de la vérité. Nous aimons notre président Bashar Al-Asad. Mais tous les mouvements qui cherchent des questions politiques restent ici dans notre pays, c'est-à-dire une question sociale et non pas mondiale. C'est pourquoi tous les syriens sont choqués par la politique française qui ne voit que la vérité israélienne et américaine. Le peuple français ne lit pas que les mots écrits par les doigts mouillés de sang des peuples.
Mais je souhaite que les règles politiques serons changées.


un citoyen syrien
et ami.

3.Posté par mohammed joshua le 12/05/2011 19:18
Son Excellence, Monsieur le Président de la République Française,

Je suis totalement convaincu de l'importance du rôle que jouent les relations franco-syriennes à tous les niveaux, officiel, gouvernemental et populaire dans la réalisation des intérêts mutuels pour les deux pays et les deux peuples, arabe syrien et français.

Je voudrais vous partager les propos tenus par le ministre des affaires étrangères Alain Juppé diffusés par Europe 1 le 02.05.2011 et publiés dans les journaux et l'Internet, concernant l'avertissement lancé au gouvernement syrien des suites de la solution martiale des problèmes internes que connaît mon pays et mon peuple, en lançant des menaces, en même temps imposant des sanctions internationales sur mon pays la Syrie, aux dirigeant, au gouvernement et au peuple…
Permettez-moi d'attirer votre attention à ce qui suit :

1- Mon pays la Syrie, est soumis à un ensemble de sanctions internationales depuis un certain temps, qui ont causé du mal aux intérêts du peuple syrien et ont accru l'état de déception et de mauvaise intention à nos citoyens des principes et valeurs suprêmes de la justice, liberté et égalité, symboles du peuple français et de sa grande révolution.
2- Les expériences de sièges économiques et de boycottage politique dans tous les pays du monde, proposées par la mentalité de vengeance américaine aux gouvernements européens, ont connu un échec cuisant et des dommages graves aux intérêts des peuples et à ceux du peuple français en premier lieu, elles sont inefficaces politiquement au niveau de réalisation des objectifs escomptés et déclarés, et dans certains les comportements sont sortis de tous les objectifs escomptés. J'espère sincèrement, que le peuple français ami ne tombera nullement sous ce complot.
3- La République Française et son peuple épris de libération, nous ont accoutumé à ouvrir des canaux de dialogue et d'échange de points de vue pour avoir des convictions communes, et d'épuiser tous les moyens civilisés et responsables avec toutes les parties sans chercher à aller très loin.
4- Nous portons à votre connaissance, Excellence, que le gouvernement syrien et notre dirigeant Bachar Al Assad ont été des pionniers à reconnaître la légitimité des exigences de certaines catégories du peuple syrien, ils sont sortis du cadre de l'opposition politique au circuit des partenaires dans la recherche des meilleures et rapides voies pour exécuter ces exigences. Pour faciliter la tâche, un ensemble de décisions et décrets ont été décrétés pour ouvrir la voie aux réformes, sous réserve de réviser les moyens et délais et d'une manière nationale et responsable pour la modification ou le changement si nécessaire. Je pense, Excellence, que de telles mesures doivent se comprendre comme réponse rapide et responsable de l'Etat, qui ne doit faire objet de sanction.
5- Sans doute, le gouvernement et le peuple français ami, ont une expérience historique et large qui leur permettent de donner de conseil et de proposer les moyens à leurs amis, que vous ne manquerez pas de faire en ce temps, et dont nous avons besoin. Ces conseils seront un guide pratique pour encadrer les relations entre la Syrie et la France, dans un cadre de responsabilité et de respect mutuel dans l'intérêt des deux parties.

L'histoire des relations franco syrienne met cette charge sur les deux parties française et syrienne pour préserver, développer et élargir ses domaines.

Un citoyen syrien


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise