Econostrum
pub

Read in your language
Facebook
Twitter
Google+
Rss
en.econostrum.info
Econostrum le blog
Mobile


            partager partager

La poule picore un peu de considération grâce à la Commission européenne




L'UE regrette le manque d'efficacité de la réglementation de l'UE pour le bien être animal (UE)
L'UE regrette le manque d'efficacité de la réglementation de l'UE pour le bien être animal (UE)
EUROPE. La Commission européenne intime la France, l'Espagne, la Grèce, l'Italie, le Portugal et Chypre, jeudi 26 janvier 2012, d'améliorer la situation d'environ 47 millions de poules pondeuses consignées dans des cages trop petites, sous peine de poursuites.

Lesdits pays avaient auparavant été sermonnés, en novembre 2011, d'appliquer les nouvelles normes de 1999 prévoyant de donner à chaque poule au minimum 750 cm² d'espace dans leur cage et de les appareiller d'un nid pour pondre, de grattoirs et de perchoirs.

L'exécutif européen regrette que dans la région européenne, une poule pondeuse sur sept "n'est pas élevée dans des conditions satisfaisantes". D'ici à la fin mars 2012, les États devront se conformer aux nouvelles normes. 

Pour le traitement décent des animaux, la Commission européenne déplore le manque d'efficacité de la réglementation de l'UE : "tous les animaux ne sont pas traités dans le respect des normes de l'UE en raison d'une approche fragmentaire, de lacunes dans la législation et d'une application insuffisante des règles dans certains pays. De ce fait, les agriculteurs des pays qui assurent le respect de la réglementation se retrouvent désavantagés par rapport à leurs concurrents".

Voir le rapport de la Commission européenne sur le bien être des animaux du 19 janvier 2012




Jeudi 26 Janvier 2012



Lu 4395 fois


Articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Mars 2012 - 15:14 La logistique s'adapte au marché du vin

Mercredi 23 Juillet 2014 - 14:09 Olivier Rigaud prend la tête de Naturex

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


réflexion
 
avis d'expertTurquie : les risques assumés de l’option kurde
 
Michel Roche, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
L’accélération brutale de la crise au Proche Orient avec l’exportation du conflit syrien en Irak, a deux conséquences pour la Turquie...

avis d'expertPour un renouveau de la santé en Méditerranée. Le cas du médicament.
 
Macarena Nuño, chef de projet prospective et capital humain à l'Ipemed
Depuis les printemps arabes, les populations des pays méditerranéens expriment avec force une demande croissante pour un meilleur accès aux soins de qualité, à moindre coût.

avis d'expertL’économie algérienne en 2014 : sur la route de la pauvreté
 
Guillaume Almeras, Consultant indépendant, associé au groupe d'analyse JFC Conseil
Dans un pays où les aides publiques sont assez généreuses pour être régulièrement soupçonnées d’acheter la paix sociale, ce titre surprendra sans doute nombre d’Algériens.

avis d'expertLa diaspora maghrébine : un potentiel économique à exploiter pour favoriser le développement économique de la région méditerranéenne
 
Amal Chevreau, responsable du pôle Etudes d'Ipemed
La circulation des personnes constitue la quatrième dimension de la mondialisation, aux côtés de celle des marchandises, des flux financiers et de l'information...
 

Autres avis d'experts