Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La logistique des produits frais se rapproche des consommateurs

Article réalisé en partenariat avec le cluster Paca Logistique.


Lassés de passer des heures dans les hypermarchés considérés également comme le lieu de toutes les tentations, de nouveaux comportements voient le jour depuis quelques années. La modification des canaux de distribution impacte la logistique.



Bertrand Bompas, directeur général du pôle logistique du groupe STEF. (Photo STEF)
Bertrand Bompas, directeur général du pôle logistique du groupe STEF. (Photo STEF)

FRANCE. La révolution Internet s’est répandue jusque dans les caddies des consommateurs, de plus en plus nombreux à faire leurs courses sur les sites marchands des leaders de la grande distribution. Ces nouveaux comportements répondent à une triple préoccupation : réduire au maximum, voir supprimer, la corvée des courses, manger mieux et bio et réduire la consommation de carburant et donc l’empreinte carbone.

Une commande via le Net offre la possibilité d’être livré à domicile ou de retirer ses courses dans les drives qui fleurissent un peu partout dans les villes… Lorsqu’ils s'intègrent aux hypermarchés, ces derniers ne bouleversent pas les schémas logistiques. En revanche, ceux construits ex nihilo dans les villes, à proximité des bureaux ou près des lieux d’habitation, induisent une perte de productivité logistique. La préparation de commande et la livraison à domicile coûteraient, selon les experts du secteur, une fois et demie plus cher qu’en hyper.

"Le développement des drives et des commerces de proximité peut contrarier les efforts d'optimisation des schémas logistiques basés sur la massification des flux. Par conséquent, les méthodes de travail et d'approvisionnement doivent être revues afin d'améliorer l'efficacité de la chaîne logistique", explique Bertrand Bompas, directeur général du pôle logistique du groupe STEF.


"Trouver la taille critique afin de continuer à remplir des camions complets"

Ronan Le Corre, directeur des opérations de Système U Ouest. (Photo Système U)
Ronan Le Corre, directeur des opérations de Système U Ouest. (Photo Système U)
Pour le directeur des opérations de Système U Ouest, le modèle des plates-formes logistiques européennes s'avère révolu. « Les entrepôts se rapprochent des points de vente. Ils se situent environ à 150 km. L’art des logisticiens consiste à trouver la taille critique afin de continuer à remplir des camions complets pour approvisionner les entrepôts. Ces changements n’influent pas réellement sur les produits frais car nous avions déjà des entrepôts spécialisés à environ 80 km des magasins. Nous privilégions la proximité en nous approvisionnant auprès des producteurs locaux», souligne Ronan Le Corre.  

La logistique aval devient plus coûteuse, le distributeur assurant lui-même (en sous-traitance) l’approche finale des produits et recourant à des prestataires spécialisés.

Équilibre entre fréquence de livraison, empreinte carbone et taux de rupture en magasin.

Sébastien Bossard, directeur commercial de Sofrilog.(Photo Sofrilog)
Sébastien Bossard, directeur commercial de Sofrilog.(Photo Sofrilog)

Depuis l'été 2011, Sofrilog développe une offre tournée vers la logistique fine avec Oofrais Paris. « La logistique du dernier kilomètre change et les plates-formes de cross-dock (ndlr : passage à quai) permettent d’adapter le moyen de livraison», explique Sébastien Bossard, directeur commercial de Sofrilog

« Nous avons démarré une activité de distribution de colis en multi températures en région parisienne, dans le Nord et en Normandie avec des véhicules légers pour livrer les particuliers et les commerces à taille humaine. À Paris, un foyer sur deux n’est pas motorisé et avec le renchérissement de l’essence, les gens ne sont guère enclins à utiliser leurs véhicules », ajoute Sébastien Bossard.

Autre phénomène en vogue depuis 2005, la multiplication des magasins de proximité. Comment faire cohabiter logistique et transport des hyper, super et petits commerces en ville ? Alors qu’il faut en moyenne dix semi-remorques par jour pour approvisionner un hyper, la supérette du coin de la rue se fera livrer seulement dix palettes ! Les acteurs de la logistique planchent notamment sur l'adaptation de la taille et de la fréquence des livraisons en fonction de l’emplacement des commerces. Ils entendent limiter les approvisionnements pour les petits commerces à deux, voire trois rotations hebdomadaires au risque de subir quelques ruptures de stock et d'offrir des rayons clairsemés. 

Le schéma logistique retenu résidera donc dans le subtil équilibre entre fréquences de livraison, empreinte carbone et taux de rupture en magasin.

Pour relever ces nouveaux défis, STEF teste dans l’agglomération lyonnaise des camions réfrigérés électriques de 16 tonnes et expérimente, au sein de son département R&D, de nouveaux systèmes de réfrigération.

Article réalisé en partenariat avec le cluster Paca Logistique






Jeudi 27 Septembre 2012



Lu 10776 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 4 Octobre 2012 - 18:15 Double attrait pour les circuits courts

Jeudi 27 Septembre 2012 - 10:40 Les nouveaux défis de la chaîne du froid

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA