Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La francophonie outil de développement économique massif


partenariatSEM2014IEJ



"L’enjeu est de passer d’un état de fait à une vrai économie francophone avec sa propre logique" Christophe Katsahian, délégué adjoint à l’action extérieure des collectivités territoriales, MAEDI/DAECT ( au fond ). Photo : Bernard Royo
"L’enjeu est de passer d’un état de fait à une vrai économie francophone avec sa propre logique" Christophe Katsahian, délégué adjoint à l’action extérieure des collectivités territoriales, MAEDI/DAECT ( au fond ). Photo : Bernard Royo
FRANCE. Le monde francophone représente aujourd’hui 33 pays, 450 millions d’habitants et plus de 16 millions de km² . Avec une croissance démographique générale de 2,1 %, le taux le plus élevé au monde, « il constitue un enjeu majeur pour l’économie présente et future de la Méditerranée », selon Bruno Chiaverini, délégué général de l’Association International des Régions Francophones (AIRF). « Le nombre de locuteurs est directement lié aux marchés. Plus il sera élevé, plus la dimension économique fera clairement partie des enjeux de la francophonie. Il faut que la langue deviennent un vecteur du développement économique ».

La francophonie se met à donc penser le domaine économique comme une arme de développement massif.

La langue joue un rôle en matière économique

Les prévisions de croissance démographique indiquent que d’ici à 2050, 800 millions de personnes parleront le Français. Il aura alors encore plus de poids dans l’économie: « Une même langue facilite les échanges. Elle joue un rôle positif pour créer des contacts, et pour mieux gérer les soucis juridiques liés aux affaires. Il faut une harmonisation du droit des affaires en Afrique notamment, et il faut aider le sud à accélérer ses réformes. L’enjeu est de passer d’un état de fait à une vrai économie francophone avec sa propre logique, pour in fine obtenir une croissance plus importante dans tout l’espace francophone » confie Christophe Katsahian, délégué adjoint à l’action extérieure des collectivités territoriales, MAEDI/DAECT.

La prise de conscience existe donc aujourd’hui mais le développement de la francophonie économique n’en est qu’à ses prémices.

 


Pierre Bussienne


Jeudi 5 Novembre 2015



Lu 870 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 13 Novembre 2015 - 18:05 Lancement du Prix Phenicia

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise