Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La crise grecque infuse dans la démographie




La Grèce se dépeuple à cause de la crise (photo : F.Dubessy)
La Grèce se dépeuple à cause de la crise (photo : F.Dubessy)
GRÈCE. La crise influe gravement sur la structure de la société grecque. Plus d’un tiers de la population n’a pas accès aux soins, plus d’un quart se trouve au chômage, la mortalité infantile a dangereusement augmenté alors qu’au même moment 450 000 jeunes, les forces vives du pays, quittaient la Grèce pour aller travailler l’étranger. Du coup, selon l’Office grec des statistiques l’ESTAT, la population ne cesse de baisser depuis le début de la crise. Elle est passée de 11,1 millions en 2011 à 10,8 millions en 2016.

Le nombre de décès en 2015 a atteint 121 212 personnes, un chiffre record depuis 1932 en excluant la période 1941-1949 de la Seconde guerre mondiale suivie d'une guerre civile.
Parallèlement, le nombre de naissances n’a cessé de baisser : de 114 766 en 2010, elles ne s’élevaient plus qu’à 91 847 en 2015 soit une chute de  la natalité de 30%. Les femmes font moins d’enfants non par choix idéologique mais parcequ'elles se trouvent dans l'impossibilité de fonder une famille ou de subvenir aux besoins d’un nouveau né. L’année 2016 a commencé avec un déficit de 74 000 habitants dans le pays résultat combiné des départs à l’étranger et de la prévalence des décès sur les naissances.
Cette tendance ne risque pas de s’inverser dans les vingt prochaines années, prévoit Vironas Kotsamanis, professeur de démographie à Thessalonique. Car, la population vieillit et la génération des femmes en âge de procréer baisse.

Autre effet de la crise, l’explosion des divorces fictifs. Les couples divorcent pour éviter qu’une faillite professionnelle ne fasse perdre à la famille sa résidence principale ou pour bénéficier d’allocations. Ainsi, un mariage sur trois se termine désormais par un divorce contre un sur cinq en 2008. Cette situation inédite en Grèce, selon le professeur Vironas Kotsamanis, est une des conséquences directes de la crise qui sévit. Seul un retour rapide à la croissance pourrait y remédier .




Mardi 21 Mars 2017



Lu 955 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Affiches électorales et femmes sans visage


avis d'expert

Razika Adnani, philosophe et écrivaine. Associée au groupe d'analyse de JFC Conseil.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA