Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La crise développe le commerce frontalier entre la France, l'Italie et l'Espagne


La baisse du pouvoir d’achat en France dope le commerce frontalier. Un phénomène particulièrement sensible dans le sud de la France vers l’Italie pour les amateurs de contrefaçons, et l’Espagne pour un public désireux d’acheter alcools, cigarettes, charcuteries, parfums et vêtements à bon compte.



Maroquinerie, montres et vêtements de contrefaçon sont très recherchés sur le marché de Vintimille (D.R.)
Maroquinerie, montres et vêtements de contrefaçon sont très recherchés sur le marché de Vintimille (D.R.)
FRANCE / ITALIE / ESPAGNE. Après la qualité en 2006, la proximité en 2007, le prix est devenu en 2008 le premier critère d’achat des français.

Beaucoup n’hésitent plus à parcourir plusieurs centaines de kilomètres en voiture ou en car pour acheter des produits surtaxés en France comme l’alcool, les cigarettes, mais également, et c’est plus récent, des biens de consommation plus traditionnels: parfums, charcuteries, vêtements…

Les autocaristes français investissent ce marché d’autant plus facilement que les volumes d’alcools et autres cartouches de cigarettes autorisés par les douanes sont donnés par véhicules pour les passagers d’une voiture, mais par personne en autocar.

"Un couple pourra donc acheter deux fois plus de cigarettes et de bouteilles d’alcool s’il voyage en car", remarque Jean-Jacques De Nale, gérant des Autocars De Nale. "Dans le passé ne venait qu’une clientèle des quartiers ouvriers. Nous transportons maintenant toutes les couches sociales".



La fréquentation de San Remo et Vintimille augmente

Vintimille attire les Français depuis des décennies (D.R.)
Vintimille attire les Français depuis des décennies (D.R.)
Les marchés de San Remo et de Vintimille, en Italie, attirent les Français depuis des décennies. Pour Jean-Jacques De Nale, "il s’agit presque d’une tradition. Mais la fréquentation augmente régulièrement depuis deux ans".

Les commerçants transalpins connaissent cette clientèle française et poussent le service jusqu’à livrer les achats aux pieds de la soute des cars garés dans les vastes parkings situés à la périphérie de Vintimille et de San Rémo. Le marché de la contrefaçon prospère, qu’il s’agisse d’acquérir à bas prix de la maroquinerie, des montres ou des vêtements.

L'Espagne pour les prix

L’Espagne connaît un engouement encore plus important.

Chaque jour des milliers de français vont remplir leurs caddys dans les supermarchés agglutinés le long de la frontière. Les prix y sont sensiblement plus faibles qu’en Italie...et donc qu’en France. Par rapport à l’hexagone, l’écart atteint 50% sur les cigarettes, l’alcool et sur beaucoup de parfums. Une ville comme La Jonquera s’est transformée en un centre commercial géant.

Ces voyages transfrontaliers drainent une forte clientèle ethnique. Des Italiens ou des Espagnols désireux de rendre visite à leurs familles, mais aussi des Africains qui vont s’approvisionner chez des grossistes pour revendre ensuite leurs marchandises en France.

"J’ai refusé en avril un passager qui s’est présenté avec un m3 de bagages", glisse en souriant Gilbert Perrier, directeur général de Protour.


Gérard Tur


Mardi 9 Décembre 2008



Lu 7375 fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise