Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La corruption toujours aussi présente dans la zone MENA


Transparency international interroge les populations de la zone MENA (Middle East and North Africa) concernant leur vécu face à la corruption.



Les populations de la zone MENA (Middle East and North Africa) décrivent un haut taux de corruption dans leur pays. (Illustration transparency international).
Les populations de la zone MENA (Middle East and North Africa) décrivent un haut taux de corruption dans leur pays. (Illustration transparency international).
MEDITERRANEE. Transparency international vient de publier une étude, ce mardi 03 mai 2016, démontrant que la corruption reste toujours aussi importante dans les pays arabes. L’organisme s’intéresse à neuf d’entre eux dont l’Égypte, le Maroc, le Liban, l’Algérie, les territoires Palestiniens, et à la Tunisie. 
 
Le rapport de l’ONG reflète l’opinion des populations dont 61% trouvent que la corruption a augmenté entre 2014 et 2015. Mais ces chiffres diffèrent grandement d’un pays à l’autre. Ainsi, 92% des personnes interrogées au Liban évoquent une dégradation. En  Égypte, ce chiffre chute à 28% et à 26% en Algérie.   

Si l’action des autorités, en terme de lutte contre la corruption, est considérée globalement (68%) comme inefficace par plus de la moitié des interrogés (58% en Égypte, 69% en Algérie, 61% en Palestine), ces derniers déclarent en bénéficier ou en souffrir directement. Au Moyen-orient et Afrique du Nord (zone MENA), une personne sur trois a réalisé une entente avec un juge, une personne sur quatre l’a faite avec un représentant de l’ordre. 50% des Egyptiens interrogés reconnaissent avoir payé un pot de vin pour obtenir un service, 48% au Maroc, 13% en Palestine et 28% au Liban.

Le Liban inquiète plus particulièrement l’ONG. « La population apparaît très, très critique envers les efforts du gouvernement pour lutter contre la corruption » explique Coralie Pring, auteur du rapport. Le pays n’a plus de Président depuis deux ans et n’a pas connu de législatives depuis 2009. 
 
Un rapport sorti en janvier 2016 faisait déjà état de cette situation dans la zone MENA. L’Irak, la Syrie et la Libye comptaient parmi les quinze pays au monde où la corruption est la plus présente. Les gouvernements utilisent comme excuse, les conflits et la montée de l’Etat Islamique. 
 
« Les conflits dévastateurs en cours dans ces territoires font passer les efforts pour renforcer les institutions et l'Etat au second plan. Pourtant, la sécurité ne perdurera à long terme que si les gouvernements engagent une véritable rupture avec la corruption » détaille Ghada Zughayar, Directeur pour le Moyen-Orient et Afrique du Nord.
 


Ludivine Tur


Mardi 3 Mai 2016



Lu 1820 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:50 L'Algérie dans le doute €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise