Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Turquie et Israël enterrent la hache de guerre


La Turquie et Israël parviennent à un accord sur le différend qui les oppose depuis l'attaque par Tsahal d'une flottille humanitaire qui tentait de briser le blocus de la bande de Gaza. Dix Turcs avaient été tués. Tel Aviv va pouvoir exporter son gaz en Turquie.



Dix Turcs sont morts dans l'attaque du Mavi-Marmara par l'armée israélienne (Photo DR)
Dix Turcs sont morts dans l'attaque du Mavi-Marmara par l'armée israélienne (Photo DR)
TURQUIE / ISRAËL. La nouvelle d'un accord entre diplomates turcs et israéliens à Rome avait filtré dès dimanche 26 juin 2016. Elle vient d'être confirmée lundi 27 juin par le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Après six années d'absence de relation diplomatique, les deux pays vont normaliser leurs relations et échanger leurs ambassadeurs. Le cabinet de sécurité israélien doit encore donner son aval, probablement mercredi 29 juin 2016

Pour Benjamin Netanyahu, « c’est un pas important pour normaliser nos relations », une avancée « aux conséquences positives immenses pour l'économie israélienne. »

Alliée traditionnelle d'Israël, la Turquie a progressivement pris ses distances depuis la montée en puissance du parti islamo conservateur du président Recep Tayyip Erdogan. En 2010, la rupture totale a été consommée après l'attaque par l'armée israélienne du Mavi Marmara. Ce navire turc appartenait à une flottille humanitaire qui tentait de briser le blocus de la bande de Gaza par Israël. Les commandos de Tsahal avaient tué dix Turcs au cours de l'arraisonnement.

Le gaz israélien en toile de fond de l'accord

En renouant avec la Turquie, Israël trouve des débouchés pour son gaz (Photo DR)
En renouant avec la Turquie, Israël trouve des débouchés pour son gaz (Photo DR)
Pour rétablir des relations « normales » avec Israël, Recep Tayyip Erdogan exigeait des excuses publiques, l'indemnisation des familles des victimes et la fin du blocus de Gaza. En 2013, Israël présentait ses excuses. L'accord conclu dimanche prévoit le versement de 18 M€ à un fonds d'indemnisation des familles de victimes.

Reste le point le plus sensible, la fin du blocus de Gaza. Les informations concernant cette partie de l'accord restent beaucoup moins précises, mais Israël aurait accepté de laisser passer l'aide humanitaire turque. Tel Aviv donnerait également son aval à la construction à Gaza d’un hôpital, d’une centrale électrique et d’une usine de désalinisation d'eau de mer.

De son côté, la Turquie abandonne les poursuites judiciaires engagées contre les militaires israéliens.

Tel Aviv a cédé aux pressions des États-Unis, mais surtout a renoué avec Ankara pour des raisons économiques. Israël a en effet découvert d'immenses réserves de gaz au large de ses côtes...alors que la Turquie a besoin de gaz. Le gisement de Tamar dont l’exploitation a déjà débuté contient 240 milliards de mètres cubes de gaz naturel, celui du Léviathan 450 milliards.


Gérard Tur


Lundi 27 Juin 2016


Plus d'actualités sur : Israël, Mavi Marmara, Turquie

Lu 1050 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise