Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Tunisie au milieu du gué


Les petites et moyennes entreprises tunisiennes ne peuvent pas pour l'instant jouer leur rôle de locomotive économique.



Les PME n'évoluent pas dans un environnement favorable à leur développement (Photo F.Dubessy)
Les PME n'évoluent pas dans un environnement favorable à leur développement (Photo F.Dubessy)

TUNISIE. « Le cas de la Tunisie me semble exemplaire » assure le vice président de la BEI, Philippe de Fontaine Vive. « Ce pays bénéficie d'une continuité économique remarquable, avec une nouvelle volonté de lutter contre la corruption et d'améliorer le partage social et géographique des fruits de la croissance. Nous constatons bien sûr un certain attentisme car 20% du potentiel économique de la Tunisie était constitué de biens mal acquis. Le nouveau gouvernement remet progressivement en service ces 20%. Mais c'est avant tout dans les PME qu'il faut chercher le moteur d'un redémarrage de l'économie tunisienne. Elles représenteront demain 80% des emplois nouveaux. C'est pourquoi nous devons mettre fin aux obstacles réglementaires, améliorer les services financiers. Pour cela, nous sommes prêts à modifier nos procédures d'intervention ».

Le tourisme, avec un recul de 40% de l'activité en 2011, constitue un clignotant encore au rouge. L'ouverture du ciel à des compagnies low cost se voit retardée d'au moins deux ans. Autre problème de taille, les PME ne génèrent que 15% du PIB de la Tunisie, contre 49% en Europe. « La machine est grippée en raison du manque de soutien de l'ancien régime aux PME, d'une insécurité fiscale et juridique » constate Claudio Cortese, directeur général adjoint à la BEI, qui identifie deux autres blocages. « Les patrons tunisiens restent encore trop réticents à ouvrir leur capital. Enfin, les outils des institutions financières apparaissent inadaptés ».


Enda Inter Arabe

Enda Facilite le microcrédit. Photo DR.
Enda Facilite le microcrédit. Photo DR.
Le ministre tunisien de l'investissement et de la coopération internationale, Riadh Bettaieb, semble conscient du problème. « Le développement des PME est vital pour la Tunisie. Face à leurs difficultés de trouver des financements, nous devons créer des fonds d'amorçage, canaliser les capitaux vers des fonds régionaux ».

La société de microfinancement tunisienne Enda Inter Arabe bénéficie d'une enveloppe Femip (BEI) de 2 M€, abondée pour un montant identique par le gouvernement luxembourgeois. « Nous pensons qu'il y a place en Tunisie pour quatre ou cinq structures de type Enda » estime Philippe de Fontaine Vive. « Nous réfléchissons également à la possibilité d'utiliser le réseau postal tunisien pour permettre à ces associations d'irriguer tout le territoire ».

Pour Mohamed Dhaoui, directeur à l'Onudi, « nous nous sommes trompés de chemin. Les stratégies mises en place ont toutes échoué. Le développement des microentreprises a donné de très bons résultats au Japon, en Europe. Il faut y arriver dans les pays arabes. Car pour l'instant nos jeunes n'ont le choix qu'entre des emplois de mauvaise qualité et pas d'emplois du tout. Cela constitue une menace pour nos sociétés ». Mohamed Dhaoui plaide pour « une nouvelle approche » mariant assistance financière et technique. « L'une sans l'autre, cela ne fonctionne pas » constate-t-il. « Les PME captent 25% des crédits au Maroc, 15% en Tunisie, 5% en Egypte. Ce manque d'accès au financement constitue un obstacle considérable ».


Gérard Tur, à TUNIS


Vendredi 9 Mars 2012



Lu 2498 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Commentaires

1.Posté par al07 le 09/03/2012 18:41
"Au milieu du guet "?? En train de se noyer corps et biens, oui !!
Qui va investir dans un pays ou les salafistes font la loi sous le regard bienveillant des autorités ??
L'actualité en donne des exemples tous les jours ! Vous vivez où ??

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise