Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Syrie tire son épingle du jeu

Tourisme en Méditerranée, bilan 2009 et perspectives




SYRIE. Selon des statistiques gouvernementales, le pays aurait enregistré une hausse de 12% du nombre de touristes en 2009 par rapport à l'année précédente, portant le nombre de visiteurs à environ 6 millions, selon l'agence officielle Sana.

Dans le détail, Sana révèle que ce nombre comprend 1,1 million de Syriens de la diaspora et 3,6 millions de touristes arabes. Toutefois, ces bons résultats affichés par Damas sont mis en doute par les spécialistes mondiaux du tourisme, car ils incluraient la quasi-totalité des étrangers entrés sur le territoire, et non exclusivement ceux venus dans un but touristique.

Parmi les rares autres chiffres disponibles mais non confirmés, les quelque 2,8 millions de touristes qui seraient entrés sur le territoire syrien via les postes frontières de Daraa (avec la Jordanie) et Nassib (avec la Turquie).

La ville de Palmyre, qui est l'un des plus importants joyaux archéologiques mondiaux, aurait elle accueilli 296 000 visiteurs en 2009.

Vers une amélioration de "l'atmosphère touristique"

Si les chiffres avancés précédemment sont difficilement vérifiables, il apparaît en tout cas que la Syrie est l'un des rares pays dans le monde à avoir enregistrer une croissance positive du tourisme en 2009, selon des chiffres de l'Organisation mondiale du tourisme.

D'ores et déjà, le ministère du Tourisme syrien a élaboré un plan d'action pour drainer encore plus de touristes en 2010. Le ministre Saadalla Agha al-Qalaaa a élaboré une stratégie en deux volets, qui s'appuie sur l'amélioration de la qualité des établissements hôteliers et de restauration du pays, ainsi que sur l'amélioration de "l'atmosphère touristique".

Des facilités de prêts seront par ailleurs accordés aux professionnels du tourisme pour qu'ils rénovent leurs établissements et garantissent une formation d'un personnel  de plus grande qualité.

Plusieurs hôtels ont été ouverts depuis quelques années sur les sites de Palmyre ou d'Alep, mais ils n'égalent pas encore, en qualité, leurs voisins libanais ou jordaniens.

Quelques projets d'hôtels sont en préparation, la plupart avec des fonds du Golfe, comme celui du parc à thème Jurasia, d'un montant de 10M$, à proximité de l'aéroport de Damas, par le Koweïtien United Entertainment and Tourism Company.

La presse internationale fait les yeux doux à la Syrie

Le site de Palmyre est l'un des plus prisés par les touristes. (crédit Ministère du tourisme syrien)
Le site de Palmyre est l'un des plus prisés par les touristes. (crédit Ministère du tourisme syrien)
Un autre projet vient d'être approuvé par le ministère du tourisme, à Alep. D'un montant de 2,22 mds de livres syriennes (34,76M€)), comprenant un hôtel 5 étoiles de 400 chambres et des activités de loisirs, l'établissement verra le jour d'ici quatre ans.

Par ailleurs, la vieille ville de Damas continue sa réhabilitation.

Malgré les sanctions américaines à son encontre, la Syrie continue donc de drainer un grand nombre des visiteurs du Moyen-Orient, grâce à son patrimoine archéologique exceptionnel.

Depuis le début de l'année, la presse internationale n'a pas manqué de promouvoir les richesses syriennes, comme le magazine touristique espagnol Viaje, qui consacre, en janvier 2010, plus de dix pages à Palmyre.

Le New York Times a lui recommandé, dans un article du 23 janvier 2010, la visite d'Alep, qualifié de "merveilleux souk du monde", ou encore de la vieille ville de Damas.

Autant de publicité qui devrait booster le tourisme déjà en bonne santé, de la Syrie.


Lire aussi notre dossier complet : Tourisme en Méditerranée, bilan 2009 et perspectives
 




Vendredi 29 Janvier 2010



Lu 5118 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 1 Février 2010 - 17:51 Le tourisme tunisien tente une montée en gamme

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Quatre chantiers pour la renaissance de l’Europe


avis d'expert

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe d'analyse JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA