Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Société du Canal de Provence renforce son activité en Tunisie




François Brelle : "La gestion sociale et partagée de l'eau ça connaît la SCP" (photo MN)
François Brelle : "La gestion sociale et partagée de l'eau ça connaît la SCP" (photo MN)
TUNISIE / FRANCE. « La Tunisie est actuellement notre cible principale » souligne François Brelle, le directeur  de l’Ingénierie de la Société du Canal de Provence (Aix-en-Provence).  Cette société publique d’aménagement régional provençale a signé le 18 novembre 2013 une convention de partenariat pour deux ans avec le ministère tunisien de l’Agriculture, précisément le directeur du génie rural, Ridha Gabouj.
 
« Nous appuierons les associations d’usagers de l’eau, spécialement les irrigants, qui ont à gérer une ressource rare » ajoute M. Brelle.
 
L’accord de partenariat a été rendu possible par un don de l’Agence Française du Développement de 750k€ et de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse de 250 k€.
 
 La mission de la SCP consistera sur deux ans à « mettre en œuvre une politique de gestion rationnelle et de valorisation optimale des ressources en eau » selon le communiqué de la société provençale.
 
Elle portera ses efforts sur la formation et l’encadrement des exploitants de 70 groupements hydrauliques de développement agricole, gérant un périmètre irrigué de 65 000 ha, répartis du Nord au Sud du Pays.
 
« C’est un modèle que nous connaissons bien, dans lequel la concertation entre les acteurs permet de gérer au mieux la ressource » note François Brelle.
 
En Tunisie la gestion de l’eau passe d’un modèle de gestion autoritaire à un système qui donne des prérogatives à des associations d’irrigants, qu’il s’agit d’aider à assumer un rôle plus important.

Opportunités énergétiques dans le nord tunisien

Si la SCP a été choisie en raison de l’aide apportée par les agences françaises, elle n’était pas du tout une inconnue en Tunisie où elle est, depuis 2009, en accord de partenariat avec la Secadenord.
 
La Société d’Exploitation du Canal et des Adductions des Eaux du Nord a pour mission de gérer une infrastructure de transfert d’eau à usage multiple, tout comme son équivalent provençal. En pratique, elle amène les eaux puisées dans le nord-est du pays jusqu’aux complexes touristiques littoraux du nord-ouest.
 
Fin 2012, la convention a été reconduite pour trois ans avec le PDG de la Secadenord, Habib Azzaiez, et à confier à la SCP la formation des techniciens d’exploitation de la Secadenord et un conseil-assistance à l’amélioration de la gestion de transfert d’eau.
 
« C’est en fait une aide à la gestion équilibrée et sociale de la ressource » ajoute François Brelle. « Nous les aiderons aussi à valoriser certaines opportunités énergétiques ».
 
C’est ce que développe en Provence actuellement la SCP, qui vient de créer le premier Groupement d’Intérêt Économique avec un syndicat de gestion de canal d’irrigation dans la plaine de la Crau, où elle s’apprête à investir 2,5 M€ pour créer une microcentrale hydroélectrique.
Du nord au sud tunisiens la ressource est rare mais les situations sont contrastées (photo MN)
Du nord au sud tunisiens la ressource est rare mais les situations sont contrastées (photo MN)




Vendredi 22 Novembre 2013



Lu 851 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 10:09 L'Ipemed ouvre une antenne en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise