Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Pologne prend la tête du Conseil de l'Union européenne




Le logo de la nouvelle présidence polonaise (photo UE)
Le logo de la nouvelle présidence polonaise (photo UE)
POLOGNE / EUROPE. La Pologne entame, vendredi 1er juillet 2011 sa première journée à la présidence du Conseil de l'Union européenne, à la suite de six mois de présidence hongroise. Elle prend les rênes à l'heure où l'Union européenne fait face à de nombreux défis économiques, politiques, sociaux et sociétaux.

La Pologne (38 millions d'habitants) a rejoint l'Union européenne en 2004, et affiche parmi ses priorités la relance de la défense européenne, l'accélération de la croissance économique, le renforcement de la sécurité énergétique et alimentaire ainsi que l'ouverture à l'Est.

Les objectifs de la présidence sont le parallèle des défis de l'Union européenne : permettre de renforcer l'intégration du marché européen et d’accélérer la croissance économique à l'heure où la Grèce vient d'accepter un plan d'austérité et que la rue gronde contre ce projet.

La Pologne entend renforcer la coopération avec les voisins de l'UE et poursuivre l'élargissement de la zone de l'UE malgré les tentations protectionnistes à travers l'Europe. Lancé en 2009, un partenariat oriental visant à encourager six pays de l'ex-soviétique (Ukraine, ­Biélorussie, Moldavie, Géorgie, Arménie et Azerbaïdjan) sera remis à l'ordre du jour.

Un autre objectif consiste à renforcer la sécurité énergétique, alimentaire et militaire de l’Europe sous fond de débat sur la sortie du nucléaire.


« Nous avons à assumer cette présidence dans une période difficile. La crise financière de la zone euro perdure, avec sa meilleure illustration en Grèce. Les événements en Afrique du Nord et au Proche-Orient constituent autant de problèmes et défis », commente Donald Tusk, premier ministre polonais,  dans un article publié vendredi 1er juillet 2011 par le quotidien Gazeta Wyborcza.

Vendredi 1er juillet 2011, il reçoit à Varsovie le président du Conseil européen Herman van Rompuy, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le Premier ministre hongrois Viktor Orbán, des mains duquel il reprendra symboliquement la présidence de l’Union.

C’est au cours de la présidence polonaise que commencera un débat très important sur le nouveau budget 2014-2020 pour l'Union européenne.

La Pologne poussée par les sondages, l’opinion publique polonaise soutenant fortement la présidence, forme une population des plus euro-enthousiastes de toute l’Union.




Vendredi 1 Juillet 2011



Lu 1391 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 10:48 La Tunisie engrange 14 mrds€ d'investissements

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise