Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Méditerranée submergée par les réfugiés


Le nombre de réfugiés a battu tous les records en 2014. La Méditerranée est au cœur de ce maelstrom.



Camp de réfugiés de Shousha, à la frontière entre la Tunisie et la Libye. photo CC-Guerric
Camp de réfugiés de Shousha, à la frontière entre la Tunisie et la Libye. photo CC-Guerric
MEDITERRANEE. Selon le Haut-Commissariat pour les Réfugiés des Nations unies, plus de 59 millions de réfugiés ou de déplacés ont fui leur région en 2014, soit 8 millions de plus qu'en 2013. Un chiffre jamais atteint depuis la fin de la seconde guerre mondiale, mais qui selon le HCR sera largement dépassé en 2015. Les enfants représentent plus de la moitié de la population réfugiée. Les pays méditerranéens occupent le premier rang de ce classement de la honte.

En 2014, plus de 219 000 réfugiés ou migrants ont tenté la traversée de la Méditerranée. Au minimum 3 500 personnes, sans doute beaucoup plus, en sont mortes.

Avec 7,6 millions de réfugiés à elle seule, la Syrie est le pays qui fournit le plus gros contingent de ce flot de malheureux jetés sur les routes. Selon le rapport du HCR, la Syrie « génère désormais le plus important déplacement de populations jamais enregistré à travers le monde ». Suit l’Afghanistan (2,59 millions) et la Somalie (1,1 million), dont une grande partie de la population tente de rejoindre l'Europe en traversant la Méditerranée.

Les chiffres du HCR indiquent clairement que les pays les plus riches sont ceux qui recueillent le moins de réfugiés. Un quart de cette population en déshérence achève son périple dans les pays classés par les Nations Unies comme les moins avancés.

L'Europe détourne la tête

photo CC-SebDech
photo CC-SebDech
Ce flux mal réparti cause de graves déséquilibres économiques. Ainsi le Liban abrite 1,2 million de réfugiés pour une population de seulement 6 millions d'habitants. La Jordanie 800 000 pour 8 millions de Jordaniens. La Turquie 1,8 million pour une population de 77 millions d'âmes.

Les chiffres varient beaucoup d'une étude à l'autre, mais l’impact net de la crise syrienne sur le Liban serait de 0,3 à 2,9 points de PIB en moins. Et encore le PIB ne constitue qu'un indicateur médiocre car il comptabilise en positif des dépenses qui n'apportent rien au bonheur de la population (soins aux blessés, coût des déploiements policiers...) et ne prend pas en compte des aspects négatifs comme la baisse de la qualité de l'enseignement en raison de l'afflux de nouveaux enfants.

Face à cette situation, le HCR s'avoue dépassé et demande à l'Europe d'ouvrir ses frontières. Car l'Union européenne laisse mourir ces réfugiés à ses portes et consacre d'importants moyens à dresser un véritable mur. Avec 500 millions d'habitants pour 100 000 réfugiés, l'effort de solidarité européen est 18 fois moins important que celui des turcs.

Loin de provoquer la compassion, l'arrivée massive de ces enfants et de ces femmes provoque même une montée du nationalisme dans l'opinion publique et, en réponse, des mesures "de protection" des gouvernements. Or, selon le journaliste Bernard Guetta, « qui sont ces réfugiés si ce n’est nos alliés ? Que dénonce leur fuite si ce n’est la barbarie de ces jihadistes que nous avons raison de craindre et de combattre ? Nous les rejetons et permettons par-là aux jihadistes de moquer les démocrates arabes et leurs prétendus amis des démocraties européennes ». Et de conclure que l'Europe « se tire un balle dans le pied » en agissant de la sorte.


Gérard Tur


Jeudi 18 Juin 2015



Lu 7585 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 21 Novembre 2016 - 17:59 La Libye et la Syrie ont fait fuir les investisseurs €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise