Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Libye dénonce des tentatives d'achat "au noir" de pétrole




La NOC veut lutter contre le pétrole clandestin (logo NOC)
La NOC veut lutter contre le pétrole clandestin (logo NOC)

LIBYE. Le gouvernement libyen a affirmé mercredi 6 novembre 2013 que des compagnies tentaient d'acheter du pétrole libyen en dehors des canaux officiels et a menacé de recourir à la force.

 

Dans un communiqué, cité par l'AFP, Mohamed Kaabar, porte-parole du gouvernement libyen, a déclaré disposer "d'informations sur des tentatives de certaines parties et compagnies d'acheter du pétrole libyen auprès des groupes qui contrôlent actuellement les terminaux pétroliers" de l'est de la Libye.

 

Mohamed Kaabar n'a pas précisé la nationalité des compagnies en question.

 

Dénonçant "une violation flagrante de la souveraineté" du pays, le gouvernement a indiqué que ces compagnies étaient "sous surveillance" et que leurs noms allaient être communiqués à la justice, en coordination avec Interpol.

 

Depuis fin juillet 2013, les principaux terminaux pétroliers du pays sont bloqués par des gardes.

 

Depuis plusieurs semaines, le gouvernement est en conflit ouvert avec ce groupe de gardes partisans d'un système fédéral, qu'il accuse de chercher à détourner le pétrole brut, tandis que le groupe assure pour sa part que les autorités vendent du pétrole de façon irrégulière.

 

L'armée de l'air et la marine ont reçu l'ordre de "surveiller les terminaux pétroliers et intercepter tout pétrolier qui tente d'entrer dans ces ports sans un accord préalable avec la Compagnie nationale de pétrole (NOC)", selon la même source.

 

Les mouvements de protestation ont provoqué une chute de la production de pétrole à 250 000 barils/jour, contre près de 1,5 million b/j avant le déclenchement de la crise fin juillet 2013, selon la NOC.

 

Ces troubles dans l'industrie pétrolière, qui fournit 96% des revenus de l'État, ont provoqué des pertes estimées jusqu'à présent à quelque 13 mrds $ (9,6 mrds€).



Pascal Grandin


Jeudi 7 Novembre 2013



Lu 3918 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise