Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Jordanie poursuit ses investissements



Malgré les incertitudes liées aux bouleversements politiques dans la région, le royaume hachémite poursuit ses investissements dans le tourisme. Le secteur est même devenu une priorité nationale.



La Jordanie poursuit ses investissements

 JORDANIE   Bénéficiant d’une stabilité relative, alors que nombre de pays arabes restent en pleine ébullition, la Jordanie continue de miser sur le tourisme, comme poste clé de son économie. Un plan stratégique quinquennal de 90 pages a même été établi par le ministère du Tourisme, pour la période 2010-2015, afin de booster les investissements dans le secteur. Ce plan se base sur quatre piliers moteurs : marketing et promotion, développement du produit, développement du marché du travail, le tout dans le respect de l’environnement. Avec pour objectif de faire grimper le nombre de touristes étrangers de 8,2 millions à 9,4 millions en 2015.

Avec cette nouvelle politique, les autorités jordaniennes tablent sur l’élargissement de l’offre touristique du royaume, tant au niveau aérien que dans le secteur hôtelier. Déjà, depuis la présentation de ce plan, le royaume propose quelques mesures destinées à moderniser son parc de restauration et d’hôtels, en mettant en place une nouvelle classification répondant aux critères internationaux.

La relative stabilité de la Jordanie ainsi que la volonté manifeste des autorités de se placer en destination phare du tourisme dans la région, séduisent visiblement les investisseurs. Le pays enregistre pas moins de vingt projets touristiques en cours d'exécution.

Comme, par exemple, le parc à thème futuriste d’Aqaba d’un budget d’1,15 mrd €, baptisé Red sea Astrarium qui devrait ouvrir ses portes en 2014.

Quant aux rivages de la Mer morte, ils séduisent toujours autant les investisseurs. La Commission des zones de développement annonce ainsi attendre pour 2012 pas moins de 330 M€ d’investissements sur cette région.

Côté hôtelier, le site vient d’accueillir un nouveau complexe hôtelier de luxe Crowne Plaza.

Ces investissements dans le tourisme devraient d’ailleurs générer dans la région de la Mer morte 1 500 créations d’emplois, selon la Commission.

 


Tourisme médical et d'affaires ont le vent en poupe

La Jordanie cherche à développer d'autres pistes que le tourisme archéologique (photo C.Garcia)
La Jordanie cherche à développer d'autres pistes que le tourisme archéologique (photo C.Garcia)

Le royaume hachémite envisage également de développer de nouvelles niches touristiques en marge du tourisme archéologique et de loisirs.

Le tourisme médical a le vent en poupe, avec un développement croissant. La hausse des coûts médicaux aux États-Unis et en Europe pousse cette clientèle spécifique à s’orienter vers de nouveaux marchés, notamment la Jordanie. Josef Woodman, fondateur de Patients Beyond Borders, estime ainsi que la Jordanie devient l’une des destinations phares pour le tourisme médical. Le pays dispose d’excellentes infrastructures hospitalières et de professionnels de santé compétents, le tout à des tarifs très compétitifs. Avec pour les touristes, la possibilité de combiner loisirs et soins.

En 2011, le tourisme médical (240 000 visiteurs) affichait une belle croissance, avec +8,3% par rapport à 2010, selon la Jordan's Private Hospitals Association.

La Jordanie développe également son offre de tourisme d’affaires, dopée par l’ouverture d’un nouveau terminal à l’aéroport Queen Alia. La région de la Mer morte, comme celle d’Aqaba se positionne en première ligne pour accueillir congrès et rencontres d’affaires, avec toutes les infrastructures hôtelières déjà présentes. Les ouvertures du Dead Sea Lagon (120 M€ d'investissement) d’un Hilton à la Mer morte, ou encore d’un JW Marriot à Aqaba en 2013, participeront à ce renforcement.

 






Jeudi 22 Novembre 2012



Lu 1082 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 27 Novembre 2012 - 09:29 Crise et tourisme en Méditerranée

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Finance islamique : l'Algérie dans les starting blocks


avis d'expert

Ezzedine Ghlamallah, fondateur et directeur du cabinet de conseil Saafi


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA












Suivez econostrum.info en direct sur Facebook









Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF