Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Jordanie adopte une nouvelle batterie de mesures contre la vie chère




Les députés ont débattu près de 6 heures sur ses mesures. (crédit Parlement jordanien)
Les députés ont débattu près de 6 heures sur ses mesures. (crédit Parlement jordanien)
JORDANIE. Visiblement soucieux de calmer les esprits, le gouvernement jordanien vient d'annoncer une nouvelle série de mesures visant à aider la population confrontée à la hausse du coût de la vie. 

Alors qu'une autre manifestation s'est déroulée ce vendredi 21 janvier 2011 à Amman, à l'appel du Front d'action islamique, de plusieurs partis d'opposition et de syndicats, et réunissant près de 4 000 personnes, le gouvernement de Samir Rifaï a décidé d'allouer, la veille,  une nouvelle enveloppe de 300M JD (312,5 M€) aux populations en difficulté.

Ce nouveau package inclut par exemple une augmentation de 20 JD (20,82€) pour les salariés du secteur public, les militaires, les ouvriers travaillant dans les organismes officiels, les municipalités et les titulaires de pensions. Cette hausse prendra la forme d'une allocation pour le coût de la vie, qui sera donc ajoutée aux salaires, dès le 30 janvier 2011, à l'occasion de l'anniversaire du roi Abdallah II. Elle coûtera au Trésor 160M JD (166,66M€).

Discussions avec le secteur privé engagées

Samir Rifaï a également annoncé que le gouvernement continuera de subventionner l'achat des bouteilles de gaz, pour un coût annuel de 100M JD (104,18M€).

Autre mesure, la baisse de 1% pour les taux d'intérêt assortis aux prêts d'une valeur de 10 000 JD (10 421€) ou plus, qui sera prolongée par la Agricultural Credit Corporation.

Enfin, le Premier ministre a souligné qu'il n'y aurait pas d'augmentation en 2011 des tarifs de l'électricité.

Samir Rifaï s'exprimait lors d'une session de la Chambre basse du Parlement jordanien, consacrée spécifiquement aux mesures adoptées par le gouvernement pour baisser les prix.

D'autres mesures pourraient encore suivre. Le chef du gouvernement a ainsi déclaré que son cabinet avait démarré des discussions avec le secteur privé pour soutenir la classe moyenne et aider les populations à faible revenu.

Lire aussi: Jordanie, Syrie, Liban : des situations contrastées mais tendues
Le Front d'action islamique veut limiter les pouvoirs du roi jordanien


Jenny Saleh, à beyrouth


Vendredi 21 Janvier 2011



Lu 1309 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:50 L'Algérie dans le doute €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise