Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La France tombe sous la menace d'un blocage total


Les manifestations du 12 octobre 2010 contre la réforme des retraites pourraient faire tâche d'huile. La plupart des syndicats appelle, après cette démonstration de force, à une grève reconductible. Les transports seront les fers de lance de la contestation.



47 navires attendaient en rade de Fos et Marseille le 6  octobre 2010 (photo BL)
47 navires attendaient en rade de Fos et Marseille le 6 octobre 2010 (photo BL)
FRANCE. Alors que le Secrétaire d’Etat aux Transports Dominique Bussereau, inaugurerait  à Paris début octobre 2010 le Salon de l’auto, les Corses n’avaient plus de gazole à mettre dans le réservoir de leurs voitures… Les cargos gonflés de brut sont toujours là, en rade de Fos-sur-Mer narguant les raffineurs de l’Etang de Berre qui n’ont pas voulu entrer au capital de la nouvelle filiale pétrole Fluxel. 

Non seulement, les raffineurs sont à sec mais ils doivent payer les jours de planche. Sachant que le coût d’immobilisation journalier se situe entre 30.000 et 50.000 $ (21 600 à 36 000 €), la facture est plus que salée depuis dix jours.

Selon nos sources, un approvisionnement de l'île de Beauté en produits pétroliers via la Sardaigne a été mis en place mardi 5 octobre 2010.

Le port de Marseille-Fos était toujours paralysé mercredi 6 octobre 2010. Au dixième jour d’arrêt de travail consécutif, le port recensait « 47 navires en attente sur rade : 4 chimiquiers ; 9 navires de
propane/butane ; 17 pétroliers de brut, 15 de raffinés et 2 barges
». Un port qui alimente pourtant six des douze raffineries françaises.

Le bras de fer est engagé

La France, ici Marseille, s'apprête à replonger dans les manifestations (photo NBC)
La France, ici Marseille, s'apprête à replonger dans les manifestations (photo NBC)
Un véritable bras de fer a été engagé par la direction CGT du port qui réclame des garanties quant aux modalités de création de la filiale pétrole..Suivant le mot d’ordre de la Fédération nationale des ports et Dock (FNPD) pour qu’aboutissent les négociations sur la pénibilité du travail, les travaux de manutention les nuits des 6 et 7 octobre 2010 ont été supprimés et, localement, les dockers annoncent un arrêt total du travail vendredi 8 octobre 2010 (avec reprise du travail samedi matin) et dimanche 10 (avec reprise du travail lundi matin).

Les appels à la mobilisation se multiplient pour la journée du 12 octobre 2010. La FNPD a appelé ses adhérents à observer 24 heures d’arrêt de travail ce jour-là dans les ports français et les marins seront, eux-aussi, sur le pont, la Fédération Nationale des Syndicats Maritimes CGT ayant appelé les
marins du commerce, de la pêche, les sédentaires et les pensionnés à se joindre au mouvement.

Si la cité phocéenne, où souvent débutent et se terminent les mouvements sociaux nationaux , doit aussi compter sur de multiples mouvements de grèves, dans les cantines, chez les fonctionnaires des impôts et les agents territoriaux, c'est le pays tout entier qui se prépare soit à des arrêts de travail soit à en subir les conséquences. "Nous avons du mal à décrypter la lisibilité des revendications syndicales à Marseille pour lesquelles nous avons l'impression de donner des réponses qui suscitent d'autres revendications "souligne Thomas Degos, directeur de cabinet adjoint de Jean-Louis Borloo, ministre de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer.

Alors que le débat sur la réforme des retraites est encore en discussion au Sénat après avoir été approuvé par l'Assemblée Nationale, la France, jour après jour, semble aller vers un blocage total. 
Mercredi 6 octobre 2010 la menace a franchi un degré supplémentaire. 

Les préavis de grèves pleuvent

La tension monte à quelques jours de la grande manifestation programmée mardi 12 octobre 2010 dans tout l'hexagone. La pression se veut de plus en plus forte pour inciter le gouvernement à revoir sa copie. 

Les préavis de grève illimitée à compter du 12 octobre 2010 pleuvent depuis quelques heures. Les syndicats FO, CGT et CFTC de France Télévision viennent ainsi de déposer le leur suivi de celui de la CFDT RATP qui intervient après le préavis de la CGT RATP de lundi 4 octobre 2010.  Les transports urbains parisiens débrayeront dès le lundi 11 octobre 2010 à 22h. La CGT appelle les autres réseaux urbains à une grève jusqu'au 30 octobre 2010.

CGT Cheminots, Unsa, Sud-Rail et CFDT-Fgaac ont convenu au cours d'une réunion commune mercredi 6 octobre 2010 de lancer une grève reconductible à la SNCF pour bloquer le trafic ferroviaire à compter du 12 octobre 2010. Les autres syndicats du secteur (FO, CFTC, CFE-CGE) avaient déjà pris cette décision la veille.

Les routiers CGT appellent également à cesser le travail leurs confrères le 12 octobre 2010.

 "Que chacun prenne la mesure du désastre que pourraient constituer des grèves reconductibles ou à caractère illimitée comme certains formations syndicales l'évoquent... Ce serait évidemment très préoccupant pour notre économie" soulignait Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, mardi 5 octobre 2010.  



Frédéric Dubessy avec Nathalie Bureau du Colombier


Mercredi 6 Octobre 2010



Lu 4612 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise