Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La France se distingue dans la production mondiale de drogue licite




La France et l'Espagne comptent parmi les plus gros producteurs licites mondiaux de pavot à vertu thérapeutique (photo geograph.org.uk)
La France et l'Espagne comptent parmi les plus gros producteurs licites mondiaux de pavot à vertu thérapeutique (photo geograph.org.uk)
Selon le rapport annuel 2014 sur les stupéfiants de l'Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) publié lundi 16 mars 2015, la production mondiale d'opium a considérablement diminuée en 2013 (dernières statistiques disponibles) au profit de la paille de pavot. "Environ 91% de la morphine et 88% de la thébaïne fabriquées dans le monde provenait de la paille de pavot, le reste étant extrait de l'opium" précise le pavé de 466 pages en Anglais, Français et Espagnol livré par l'OICS.

L'organisme indépendant basé à Vienne en Autriche sous l'égide des Nations-Unies, est chargé de surveiller l'application des traités internationaux relatifs au contrôle des drogues. Pour la fabrication, le commerce et l’usage licites des drogues, l’OICS, "agissant en coopération avec les gouvernements, s’efforce de faire en sorte que soient disponibles en quantité suffisante les drogues requises à des fins médicales et scientifiques et que les drogues ne soient pas détournées des sources licites vers les circuits illicites. L’OICS surveille également comment les gouvernements contrôlent les produits chimiques utilisés dans la fabrication illicite des drogues et les aide à prévenir le détournement de ces produits vers le trafic illicite."

Pour la fabrication, le trafic et l’usage illicites des drogues, l’OICS "identifie les lacunes qui existent dans les systèmes de contrôle national et international et contribue à y remédier. Il est également chargé d’évaluer les produits chimiques utilisés dans la fabrication illicite des drogues, afin de déterminer s’il y a lieu de les placer sous contrôle international."

La France se lance dans la culture de pavot à opium riche en codéine

Sur les productions licites, les pays méditerranéens se distinguent avec la France (101 tonnes soit 21% de la production mondiale), l'Espagne (83 tonnes / 17%) et la Turquie (67 tonnes / 14%) en tête, avec l'Australie (190 tonnes / 40%), des pays producteurs de paille de pavot riche en morphine en 2013. Ils totalisent à eux cinq 93% de la production mondiale (523 tonnes).
France (9 tonnes soit 2,5% de la production mondiale) et Espagne (34 tonnes / 9,4%), à côté de l'Australie (312 tonnes / 86,6%, s'affichent comme premiers pays producteurs de pavot riche en thébaïne. Les trois États représentent 99% de la production mondiale (146 tonnes).

Alors que la France ne cultivait auparavant que du pavot à opium riche en morphine et du pavot à opium riche en thébaïne, elle s’est lancée en 2013 dans la culture du pavot à opium riche en codéine. Actuellement, l’Australie et la France sont les seuls producteurs de pavot à opium riche en codéine (361 tonnes). En 2014, la superficie des cultures de pavot à opium riche en codéine est estimée à 2  900 hectares pour l’Australie et 2  050  hectares pour la France. Les deux pays devraient encore augmenter leurs cultures en 2015.

Israël, troisième producteur mondial de cannabis licite

En ce qui concerne le cannabis, sa production licite se situe à 60,4 tonnes en 2013 contre 77 tonnes en 2012 et 24,9 tonnes en 2011. "Une nouvelle augmentation est attendue pour 2014, du fait que plusieurs pays envisagent de mettre en place des programmes de cannabis médical et étudient la possibilité de prescrire des médicaments à base d'extraits de cannabis" précise l'OICS dans son rapport. Israël se positionne comme troisième producteur mondial de cannabis licite derrière le Royaume-Uni et le Canada. Ils représentent respectivement 8, 18 et 73% de la production totale. Espagne et Italie figurent à la seconde et à la sixième place des pays importateurs de cannabis avec des quantités de respectivement 195 et 82 kg.

Pour les feuilles de coca, que la France utilise notamment dans les médicaments homéopathiques et en Italie pour l'extraction d'aromatisants, le Pérou demeure le seul exportateur sur le marché mondial avec 2 500 tonnes. La fabrication licite mondiale de cocaïne s'établit à 419 kg (403 en 2012).




Mardi 17 Mars 2015



Lu 4360 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Arabie saoudite
vs Qatar : Vers l'escalade ou l'apaisement ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA