Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La France peu à peu paralysée




Selon la CGT les 8 raffineries françaises sont en grève. (Photo DL)
Selon la CGT les 8 raffineries françaises sont en grève. (Photo DL)
FRANCE. Les blocages contre la loi travail se durcissent un peu partout en France même si la raffinerie de Fos-sur-Mer a été débloquée. Les forces de l’ordre sont arrivés vers 4h du matin sur le site. Une fois les militants délogés, les camions ont pu s’approvisionner à nouveau, mais au compte goutte.  
  
En réponse à cette intervention, la CGT a demandé à ses adhérents de cesser le travail dans les huit raffineries françaises. Selon le représentant syndical Emmanuel Lépine, Notre-Dame de Gravenchon ne fonctionne qu’à 50% de ses capacités. Les cinq raffineries de Total sont à l’arrêt total ou partiel depuis ce matin. Le groupe français déclare que 188 de ses stations services sont à l’arrêt total et 513 en rupture partielle.
 
Le PDG du groupe Patrick Pouyanné affirme que ce mouvement social, « va nous conduire à réviser sérieusement les plans d'investissements que nous avons sur l'ensemble de ces sites ». Total prévoyait un investissement de 600 M€, dont 500 M€ pour la raffinerie de Donges et 100 M€ pour celle de la Mède. 
  
Dans les Bouches-du-Rhône, selon les autorités, les sites de la Mède et de Petroineos à Lavéra ne produisent plus. À la suite d'un arrêt de travail d'une partie des salariés du Grand Port Maritime de Marseille, les deux terminaux portuaires desservant les raffineries de l’Etang de Berre, dont Fos-sur-Mer, mais aussi les oléoducs en direction de Feyzin, de Cressier (Suisse) et de Karlsruhe (Allemagne) sont à l’arrêt.  
  
Dans le nord, le personnel des terminaux pétroliers du Havre débute lui aussi un mouvement social. Ce site représente 40% des importations françaises. 

Le gouvernement se veut rassurant

Le Gouvernement tient à rassurer les automobilistes en publiant des données sur son site internet : « 710 camions ont circulé sur le territoire lundi pour TOTAL. Cela équivaut à 1,3 million de pleins de véhicules. ESSO prévoyait trois fois plus de camions lundi au sortir de la raffinerie de Port-Jérôme. L’équivalent de 90 000 pleins a déjà été chargé lundi matin au dépôt Rubis de Rouen et 230 camions devaient être chargés au départ des deux dépôts libérés hier dans la zone de Dunkerque. »

« Il faut rappeler que 50 % du gazole est importé, nous avons donc un flux régulier d’importations. Le volume des stocks est en moyenne d’environ 115 jours de consommation, presque quatre mois. »
 
Le secrétaire d’Etat chargé des Transports, Alain Vidalies assure que seulement 20% des stations-services ne fournissent plus de carburants, une situation similaire depuis dimanche soir. Le Parisien affirme au contraire que ce chiffre est monté à 25% ce mardi.

Les grèvent touchent plusieurs secteurs

D’autres grèves sont annoncées pour les prochains jours. La SNCF prévoit pour mercredi 25 et jeudi 26 mai 2016, 3 TGV sur 4 et 4 RER sur 5 sur Paris et 2 TER sur 3 dans le reste de la France. Selon la direction de la SNCF, ce mouvement sera moins suivi que le précédent (18 et 19 mai 2016). 
 
La CGT RATP appelle à une grève illimitée à partir du 2 juin 2016. De même que pour l’aviation civile du 3 au 5 juin 2016. Le syndicat principal Usac CGT veut protester contre la loi travail. Mais la DGAC (direction générale de l’avion civile) annonce dans le même temps, qu’une dernière réunion de négociation aura lieu avant de confirmer l’appel à la grève. Dans ce cas là, le mouvement social protestera contre la baisse des effectifs. 
  
Trois manifestations nationales sont prévues le 26 mai, le 14 et le 26 juin 2016 pour protester contre le projet de réforme du code du travail.


Ludivine Tur


Mardi 24 Mai 2016



Lu 793 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:27 Matteo Renzi démissionne pour de bon cette fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise