Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La France met 600 M€ sur la table pour les éleveurs




Les filières porcines, bovines et produits laitiers sont concernées par le plan élevage (photo F.Dubessy)
Les filières porcines, bovines et produits laitiers sont concernées par le plan élevage (photo F.Dubessy)
FRANCE. Face à leur grogne contre les prix de la viande et aux blocages des routes en Normandie et en Bretagne principalement, le gouvernement français annonce, mercredi 22 juillet 2015, un plan d'urgence pour les éleveurs.

D'un montant de 600 M€, il comprend 500 M€ de reports et 100 M€ d'annulations de charges. Sont concernés notamment des allégements de charges sociales et fiscales comme celles de la sécurité sociale agricole (MSA), le report d'échéances de paiement de l'impôt sur le revenu, le remboursement anticipé de la TVA, l'exonération de taxes foncières. Des cellules d'urgence vont être mises en place par les préfets pour "identifier les éleveurs les plus en difficulté et apporter les solutions les plus adaptées à leur situation" précisait, lundi 20 juillet 2015, Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture.

Stéphane Le Foll lache du lest face à la grogne des éleveurs (photo F.Dubessy)
Stéphane Le Foll lache du lest face à la grogne des éleveurs (photo F.Dubessy)
Le fonds d'allégement des charges, actuellement de 8 M€ est porté à 50 M€.

La Banque publique d'investissement (Bpifrance) va pouvoir garantir jusqu'à 500 M€ de crédits bancaires aux entreprises du secteur de l'élevage pour faire face à l'ensemble de leurs besoins de trésorerie et notamment les créances vis-à-vis des fournisseurs. De plus, une enveloppe de 10 M€ servira à promouvoir les productions françaises des filières viandes bovines, porcine et produits laitiers sur le marché national et à l'export.

Voir le plan détaillé des mesures d'urgence de soutien aux éleveurs français




Mercredi 22 Juillet 2015



Lu 1400 fois


Commentaires

1.Posté par Au carrefour des champs le 22/07/2015 18:36
Et voilà ! D'une façon ou d'une autre c'est toujours aux consommateurs et non-consommateurs (!) à payer la facture avec l'argent de nos impôts. La grande distribution doit déjà plusieurs millions d'euros au fisc et elle continue de se défiler. Pourtant la grande distribution déjà bien concurrencée par le web devrait se méfier de la lassitude des consommateurs qui se tournent de plus en plus vers la distribution directe.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA