Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La France espère rapidement une résolution de l'Onu pour intervenir en Libye




Mouammar Kadhafi entend répliquer en cas d'attaque étrangère (photo DR)
Mouammar Kadhafi entend répliquer en cas d'attaque étrangère (photo DR)
LIBYE. Alain Juppé, ministre français des Affaires étrangères est jeudi 17 mars 2011 à New-York, pour plaider la cause défendue par Paris, Londres et Beyrouth d'une action militaire contre les troupes de Mouammar Kadhafi en Libye.

Les quinze états membres du Conseil de sécurité de l'ONU doit se prononcer sur une résolution qui permettrait une intervention destinée à stopper la répression contre les opposants qui ne contrôlent plus qu'une infime partie du territoire et se trouvent acculés à Benghazi.

La seule incertitude sur ce vote reste la voix de la Chine. Si elle s'abstient, la résolution serait adoptée. Rappelons que si neuf voix sont suffisantes, il suffit d'un seul veto d'un des cinq membres permanents du Conseil (Etats-Unis, Russie, France, Royaume-Uni et Chine) pour que la résolution soit envoyée aux oubliettes.  

La résolution permettrait l'utilisation de tous les moyens pour protéger les populations civiles libyenne et donc des attaques, exclusivement aériennes et pas terrestres, sur des cibles situées en territoire libyen. Les opérations militaires pourraient être conduites par une coalition comprenant la France, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et des pays arabes.

Mais aussi la création de la fameuse zone d'exclusion aérienne réclamée depuis plusieurs jours d'abord par la France avec l'appui de la Ligue arabe. Elle conduirait à un cessez-le-feu.

Face à cette menace qui empêcherait les troupes régulières libyennes de poursuivre leur avantage sur les opposants, l'agence officielle Jana relaie une menace du ministre libyen de la Défense.

Ce dernier menace, en cas d'opération militaire étrangère contre la Libye, de s'attaquer au trafic aérien et maritime civil et militaire en Méditerranée. 

Une escalade annoncée dans la violence qui ne devrait pas servir la cause de Mouammar Kadhafi lors de la réunion du Conseil de sécurité.




Jeudi 17 Mars 2011



Lu 1254 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:06 L'Etat islamique ne règne plus sur Syrte

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise