Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Cour des comptes européenne fustige les résultats de la lutte contre l'exploitation illégale des forêts




La Cour des comptes européenne réclame une meilleure évaluation des actions sur le commerce de bois illégal (photo B.Luis)
La Cour des comptes européenne réclame une meilleure évaluation des actions sur le commerce de bois illégal (photo B.Luis)
EUROPE. "L'UE doit avant tout balayer devant sa porte et montrer l'exemple dans la lutte contre l'exploitation illicite des forêts et le commerce du bois récolté illégalement !" Membre de la Cour des comptes européenne, Karel Pinxten pousse ce coup de gueule dans le rapport sur l'exploitation illégale des forêts dont il est responsable.

"La protection des arbres est le meilleur moyen de préserver l'environnement" note la Cour des comptes européenne. La Commission européenne promeut donc, depuis 2003 et son plan d'action, un régime d'autorisation pour garantir que les pays producteurs de bois à travers le monde n'exportent que du bois légal. Déjà, il a permis d'affecter 300 M€ à trente-cinq pays. Mais, comme le déplore la Cour des comptes européenne, le plan 2003-2013, en dix ans n'a débouché sur aucun accord FLEGT (réglementations forestières, gouvernance et échanges commerciaux). Même si l'Indonésie et le Ghana sont en voie d'obtenir une autorisation pour leur bois. "Pendant la période d'application du plan d'action, l'aide n'a pas été octroyée suivant des critères précis et son impact a été atténué en raison du grand nombre de pays en lice" fustige le rapport publié jeudi 22 octobre 2015.

Reste aussi que l'Union européenne, volontiers donneuse de leçon en la matière, pourrait mieux s'appliquer à elle-même ces beaux principes. Comme l'indique Karel Pinxten, «quatre États membres (la Grèce, la Hongrie, la Roumanie et l'Espagne) n'ont pas encore intégralement appliqué le règlement de l'UE dans le domaine du bois, lequel a été établi pour empêcher le bois illégal d'être mis sur le marché dans l'UE. Étant donné que, dans le cadre du marché unique, la solidité de la chaîne de contrôle est égale à celle du plus faible de ses maillons, le bois illégal pourrait toujours être importé dans l'UE par l'intermédiaire de ces quatre pays.» Au moment de l'entrée en application (2013) de ce règlement de l'UE adopté en 2010, six pays se trouvaient en infraction. Depuis la Lettonie et la Pologne sont entrés dans le rang. Pas les quatre autres. "L'UE risque d'être accusée d'appliquer une politique de deux poids, deux mesures" insiste le rapport.

La Cour des comptes européenne recommande à la Commission européenne de fixer des objectifs clairs et de déterminer les moyens de les atteindre; d'allouer ses ressources aux pays producteurs de bois dans lesquels leur impact sera le plus important; de veiller à ce que le règlement dans le domaine du bois soit intégralement appliqué dans l'ensemble des Etats membres; de mettre en place des procédures d'évaluation et d'information rigoureuses pour suivre l'évolution de l'initiative ; de recourir à des organismes de certification privés digne de confiance.

Lire le rapport de Cour des comptes européenne sur l'exploitation illégale des forêts




Vendredi 23 Octobre 2015



Lu 645 fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA