Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Commission européenne lance un plan de relance de 200 Md€


L'essentiel du plan devant relever des Etats membres, la commission va engager des discussions avec eux dès le 2 décembre avant un sommet décisif les 11 et 12 décembre.



José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, a présenté le plan
José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, a présenté le plan
EUROPE. La Commission européenne a présenté mercredi 26 novembre un vaste plan de 200 Md€ destiné à sortir l'économie européenne de la crise économique actuelle. Un dispositif jugé "opportun, coordonné, ciblé et temporaire", par Jose Manuel Barroso, le président de la Commission.

Le plan, dont l’essentiel de la mise en œuvre est confié à la discrétion des états membres, est basé sur deux éléments principaux sensés se renforcer mutuellement. Tout d'abord, des mesures à court terme pour stimuler la demande, préserver l'emploi et contribuer à rétablir la confiance. Ensuite, des «investissements intelligents» pour favoriser la croissance et assurer une prospérité durable.

Le plan prévoit « des mesures de relance budgétaire rapides, ciblées et temporaires » de l'ordre de 200 Md€, soit 1,5 % du PIB de l'UE, faisant appel tant aux budgets nationaux (environ 170 Md€, soit 1,2 % du PIB) qu'aux budgets de l'UE et de la Banque européenne d'investissement (environ 30 Md€, soit 0,3 % du PIB). Chaque État membre est invité par la Commision à prendre des mesures importantes favorables pour ses propres citoyens et pour le reste de l'Europe.


Difficle harmonisation des réponses étatiques

Le problème est que les différents états membres n’ont pas du tout la même vision des choses. L’Allemagne qui a déjà exonéré de taxe l’achat de voitures neuves, renforcé les aides au financement des PME et baissé les cotisations sociales (pour un total de 32 Md€), est réfractaire à ce plan.

La Grande-Bretagne qui a baissé la TVA et accordé un abattement fiscal aux plus modestes (14,8 Md€), est partisan des allègements fiscaux alors que la France qui a donné des aides au financement des PME et exonéré les nouveaux investissements de taxe professionnelle (19 Md€) est partisan de l’investissement public….

La Commission va engager des discussions avec les Etats membres le 2 décembre, avant un sommet décisif les 11 et 12.

pour plus de détails: voir le site de la Commission européenne


Aliette de Broqua


Vendredi 28 Novembre 2008


Plus d'actualités sur : barroso, Commission européenne

Lu 1081 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise