Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Coface croit en l'Algérie mais s'inquiète pour la Turquie




La Coface retire la perspective négative de l'Algérie en matière d'environnement des affaires (photo de l'Assemblée populaire nationale algérienne, CC-Magharebia)
La Coface retire la perspective négative de l'Algérie en matière d'environnement des affaires (photo de l'Assemblée populaire nationale algérienne, CC-Magharebia)
MÉDITERRANÉE. Le groupe d'assurance-crédit à l’exportation pour les entreprises françaises, Coface (CA consolidé de 1,440 mrds€ en 2013), dévoile son nouveau "Panorama Risque Pays" du printemps 2014.

Le groupe fournit un aperçu de l'environnement des affaires de 160 pays et des risques d'impayés, dans le cadre de transactions commerciales à court terme, des entreprises. Il les note sur une échelle de sept niveaux,  A1, A2, A3, A4, B, C, D, dans l’ordre croissant du risque.

L'Algérie n'est plus pénalisée par une surveillance négative en matière d'environnement des affaires, le pays (note B) bénéficiant " des mesures d’assouplissement du cadre des affaires (de) la loi de finances 2014, prévoyant notamment l’allégement des procédures d’agrément des projets d’investissements étrangers".

La Coface prend acte de l'instabilité politique de la Turquie qui passe en note A4 avec surveillance négative. La Coface table sur un ralentissement de la croissance en 2014, à +2% contre +3,8% en 2013, dû au "durcissement de la politique monétaire et à une forte inflation".

Autre évolution notable, l'instabilité politique et les "pesanteurs liées à l'ancien régime" entraînent une dégradation de la note sur l'environnement des affaires (de A4 à B) de la Tunisie. L'étude prend aussi en compte le rapport 2014 sur la Compétitivité internationale du Forum économique mondial, constatant un surenchérissement "du secteur informel, de la corruption et de la contrebande".

La Bosnie-Herzégovine reste mal notée (C pour le risque pays et D pour l'environnement des affaires). L'étude constate des "tensions sociales croissantes", une croissance "molle" due à la faiblesse de la demande interne et des finances publiques "sous perfusion de l'aide internationale".

Voir aussi: Voir l'ensemble des actualités sur la Coface




Lundi 31 Mars 2014



Lu 2473 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise