Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La CNIM propose un catamaran révolutionnaire à tout faire : le L-Cat


Le groupe CNIM a mis au point un catamaran révolutionnaire. L’armée française (marine et terre) le teste à Toulon. Mais le L-CAT qui se déclinera en une gamme allant de 30 à 90 mètres de long, offre de multiples applications civiles qui soulèvent un vif intérêt.



La CNIM propose un catamaran révolutionnaire à tout faire : le L-Cat
FRANCE. Sur le port militaire de Toulon (sud), un étrange catamaran est collé à l’arrière la porte du BPC (Bâtiment de Projection et de Commandement) Mistral. Tout en aluminium, il arbore le sigle de la CNIM (Constructions Navales et Industrielles de la Méditerranée). Produit de six ans de réflexions du bureau d’études du groupe et financé à 100% sur fonds propres à hauteur de 10 millions d'euros, le prototype est à la fois un navire roro rapide (30 nœuds) et une barge de débarquement qui peut accoster n’importe quelle plage ou côte: un véritable 4x4 des mers.

Le secret du « Le Landing Catamaran » (L-CAT) réside sur son plateau-pont qui, sous le jeu de quatre puissants vérins synchronisés, descend ou monte suivant les besoins. Les innovations apportées par la CNIM combinent à la fois son savoir-faire en moyen de franchissement, de levage et d’automatisme.

L’utilisation défense est indéniable. La réflexion des ingénieurs de la CNIM a d’ailleurs pris sa source dans les besoins de cohérence des armées. En éloignant le navire porteur de l’exposition de la côte, la CNIM trouve une solution originale au chaland de débarquement qui n’avait pas évolué depuis le dernier conflit mondial.

Idéal pour les interventions humanitaires

Mais si la plate-forme du catamaran peut porter une charge de 130 tonnes (deux chars Leclerc en version militaire ou 200 soldats), il est également en mesure d’accueillir des engins de terrassement ou de construction, et des pièces lourdes pour les emmener dans des sites difficiles d’accès (travaux sur le littoral, plate-forme offshore). Sa capacité de déployer rapidement des moyens lourds sur des sites difficiles en fait l’engin d’intervention idéal lors d’interventions humanitaires (secours aux populations après catastrophes naturelles, récupération de ressortissants isolés…).

Autre secteur, ses deux plateaux de débarquements peuvent descendre sous le niveau de la mer, lui donnant ainsi la possibilité de mettre à l’eau des petits intercepteurs (zodiac, vedettes), ce qui intéresse beaucoup les gardes côtes et autres surveillants du littoral.

Un coût de 10 à 20 millions d'euros suivant les options

La CNIM propose un catamaran révolutionnaire à tout faire : le L-Cat
Présenté au salon Euronaval-Le Bourget qui se tiendra du 27 au 31 octobre, le L Cat voit s’ouvrir à lui un marché aussi vaste que son rayon d’intervention. Le commercial et le marketing de la CNIM possèdent déjà un beau carnet de prospects aux quatre coins du monde. Protégé par plusieurs brevets, ce catamaran devrait être pratiquement vendu sur mesure, entre 10 et 20 millions d'euros suivant les options.

La construction se fera dans le chantier naval choisi par chaque client ; la CNIM assurant la conception, l’adaptation et le contrôle technique de la fabrication. Après un redéploiement industriel réussi, le groupe n’entend pas revenir à son métier originel abandonné en 1982.

La CNIM se présente comme une "entreprise de solutions industrielles clés en main à fort contenu technologique". Présente dans trois grands secteurs de produits et de services (environnement, défense-systèmes et énergie), elle a réalisé un chiffre d’affaires 2007 de 555 millions d'euros pour un effectif de 3000 salariés, dont près de la moitié hors de France.


Robert Villena


Mercredi 22 Octobre 2008


Plus d'actualités sur : cnim, défense, naval

Lu 7287 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise