Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Banque mondiale scrute les performances logistiques




Distrimag, prestataire logistique et transport, situé à Saint-Martin-de-Crau en France (photo NBC)
Distrimag, prestataire logistique et transport, situé à Saint-Martin-de-Crau en France (photo NBC)
MÉDITERRANÉE. La Banque mondiale dévoile les résultats de son rapport sur l'indice de performance logistique. La Méditerranée reste encore à la marge et joue de contrastes entre la France treizième et la Syrie, en bas du classement, à la 155e place.

L'indice mesure les perceptions relatives à la logistique de 160 pays. De 1 (faible) à 5 (élevé), le classement prend en compte certains éléments comme le rendement des services douaniers, les coûts de logistique, la qualité des infrastructures commerciales, des transports et des services associés et la rapidité des livraisons notamment des cargaisons. La Banque mondiale a pris le pouls, pour cette enquête, de plus de mille "professionnels de la logistique".

Constat général pour l'année 2013 : de fortes "disparités" persistent, en raison de la "complexité des réformes liées à la logistique et du manque d’investissement dans les pays en développement".

L'Allemagne, première du classement (note de 4,12), supplante largement les pays méditerranéens. Le premier des pays méditerranéens apparait à la treizième place. Il s'agit de la France, avec une note de 3,85. Vient ensuite l'Espagne à la 18e place (note de 3,72), puis l'Italie à la 20e place (note de 3,69). La Syrie affiche un résultat médiocre, dernière du classement s'agissant du pourtour, à la 155e place (note de 2,09). Macédoine et Libye restent à la traîne respectivement à la 117e et la 118e place (notes de 2,5). S'agissant du Maghreb, l'Algérie (96e, avec une note de 2,65) supplante la Tunisie (110e avec une note de 2,55). Le Maroc n'apparaît pas dans le classement.

La Banque mondiale consacrait 5,8 mrds$ (soit 4.23 mrds€) en 2013, afin de faciliter les échanges, "reconnaissant ainsi que les obstacles logistiques entravent la participation des pays en développement au système commercial international", souligne-t-elle.

En savoir plus




Lundi 7 Avril 2014



Lu 2904 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:50 L'Algérie dans le doute €

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise