Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Banque d’Espagne multiplie les mauvaises nouvelles




La banque centrale d'Espagne prévoit une baisse de la croissance jusqu'en 2018. (Photo Banque d'Espagne).
La banque centrale d'Espagne prévoit une baisse de la croissance jusqu'en 2018. (Photo Banque d'Espagne).
ESPAGNE. L’Espagne ne remplira pas ses engagements envers la Commission européenne, selon la Banque centrale espagnole. En effet, celle-ci prévoit un déficit public de 4,1% en 2016, de 3,4% en 2017, alors que l’institution européenne avait demandé un effort pour passer sous les 3%. Cet objectif ne sera rempli qu’à l’horizon 2018 avec une prévision de 2,9%. 
 
La croissance du PIB ne va pas non plus rendre le sourire au pays. La Banque d’Espagne estime qu’elle va diminuer jusqu’en 2018, passant de 3,2% en 2015, à 2,7% en 2016, puis 2,3% en 2017 et 2,1% en 2018. 
 
Ces mauvaises nouvelles s’expliquent par une absence de majorité au gouvernement. Cette instabilité politique pèse sur l’économie espagnole. La population doit de nouveau retourner aux urnes le 26 juin 2016 pour tenter d’éclaircir la situation. 
 
La Commission européenne a d’ailleurs décidé de repousser une éventuelle sanction, pour non respect du pacte de stabilité pour ne pas influencer la campagne pour les législatives.


Ludivine Tur


Mardi 7 Juin 2016



Lu 1026 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 16 Août 2017 - 16:19 L'Italie retrouve des couleurs

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


















RÉflexions

Réflexion

Crise du Qatar :
Et si les véritables raisons étaient ailleurs ?


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA