Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La BAD prône une croissance verte et inclusive


Répondre aux défis qui se posent aujourd'hui à l'échelle internationale et régionale en matière de protection de l'environnement et de création de richesses dicte une réflexion approfondie sur les modèles économiques à adopter et qui permettrait d'assurer une croissance inclusive? Le quatrième forum des partenariats de la BAD a été une occasion pour soulever la question de croissance inclusive et d'identifier les facteurs clefs pour réaliser une telle croissance.



La Banque africaine de développement se penche sur la croissance verte (photo groupe BAD)
La Banque africaine de développement se penche sur la croissance verte (photo groupe BAD)

MÉDITERRANÉE. "Transformer les partenariats pour une Afrique verte et inclusive", tel a été le thème du quatrième forum annuel des partenariats de la Banque africaine de développement  (BAD), tenu les 22 et 23 mars 2012 à Tunis. Un thème qui trouve sa justification dans le contexte socio-économique qui caractérise le continent ainsi que dans un ensemble de défis qui se posent aussi bien à l'échelle internationale qu'à l'échelle régionale.

Il s'agit, entre autres, d'assurer une croissance économique inclusive qui touche le maximum d'individus et qui préserve l'environnement. Ont pris part à la rencontre des représentants des donateurs bilatéraux et multilatéraux, du milieu des affaires, des fondations privées et des ONG.

Le thème du forum reflète, par ailleurs, les orientations stratégiques de la BAD qui veut inscrire ses actions et les projets dont elle assure le financement dans la durabilité.

L'emploi vert et inclusif est l'un des facteurs clefs d'une croissance inclusive. il permet de répondre à deux défis principaux à savoir prévenir le changement climatique et la dégradation des ressources naturelles d'une part et assurer le développement social et l'accès aux ressources pour tous. Ainsi identifié, l'emploi vert a été mis en exergue lors du forum des partenariats de la BAD.


Les emplois verts pour prévenir le changement climatique et combattre la pauvreté

Douglas Barnett, du département secteur privé de la BAD, relève que l'un des défis qui se posent aujourd'hui en Afrique est la création d'emplois verts et inclusifs qui contribuent à assurer une croissance verte, qui réduisent l'utilisation des matières premières et qui engendrent moins de pollution. « Pour le continent africain, il s'agit de maintenir l'élan économique face à la croissance démographique et au changement climatique et de générer une croissance inclusive qui profite à la majorité de la population » souligne-t-il.

Il précise, d'un autre côté, que la BAD accompagne les efforts et les initiatives des différents gouvernements et autres entreprises pour réaliser une croissance et des projets inclusifs à travers un ensemble d'actions dont l'expertise technique et les lignes de crédits qu'elle met à disposition et qui servent, notamment, à financier l'infrastructure de base appropriée.

De son côté Kathryn Hewlett-Jobes, universitaire, s'est penché sur les facteurs clefs de la croissance inclusive, les facteurs qui font la réussite d'un projet durable et dont on pourrait reproduire le modèle.

Il s'agit, notamment, de concevoir de nouveaux partenariats qui impliqueront les ONG et les entreprises, de développer les PME et les micro-entreprises, de revoir le contenu des programmes d'éducation et de formation tout en renforçant l'esprit entrepreneurial chez les jeunes. Elle souligne, en outre, que l'accès au financement demeure le principal problème rencontré par les entrepreneurs et les entreprises.

Pour l'Organisation Internationale du Travail ( OIT), la notion d'emplois verts « résume la transformation des économies, des entreprises, des lieux de travail et des marchés de l'emploi vers une économie durable à faibles émissions de carbone fournissant un travail décent ». Selon l'OIT, bien qu'existant dans tous les pays quelque soit leur niveau de développement économique, le potentiel pour la création d'emplois verts serait plus élevé dans les pays en voie de développement. Un constat qui vient confirmer l'importance de réfléchir sur les actions à entreprendre pour développer ces emplois sur le continent africain.





Lundi 26 Mars 2012



Lu 1340 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 10:09 L'Ipemed ouvre une antenne en Tunisie

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

Pendant ce temps, la guerre du pétrole ne faiblit pas...


avis d'expert

Par Guillaume Almeras, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise