Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

L'extension d'Euroméditerranée a son financement




Le ruisseau des Aygalades va être remis à l'air libre et un parc de 14 ha sera créé autour. (photo DR)
Le ruisseau des Aygalades va être remis à l'air libre et un parc de 14 ha sera créé autour. (photo DR)
FRANCE. L'extension de 170 ha au nord du périmètre originel de 310 ha de l'opération d'intérêt national Euroméditerranée (lancée en 1995) vient de se voir confirmer son financement.

L'Etat (33%), la ville de Marseille (24,1%), la communauté urbaine, le département et la région (15,1% chacun) ont enfin signé la convention-cadre fixant les engagements de chacun: leur contribution à la subvention d'équilibre de 120 M€ sur un budget de 860 M€ financés en majeure partie par la cession de terrains et droits à bâtir.

A ce budget global d'aménagement, s'ajoutera 230 M€ d'investissements dans des équipements et infrastructures structurantes.

Ce 1,1 mrd€ d'investissements publics doit induire 3 mrds€ d'investissements privés.

" Dès sa création, Euroméditerranée a constitué une réponse aux enjeux du territoire, elle veut relever aujourd’hui le défi renouvelé de la métropole et de la nécessaire durabilité de ses actions de développement" commente Guy Teissier, président de l’établissement public gérant l’opération.

Si la première tranche de l’opération a permis surtout de créer un vrai quartier d’affaires, véritable locomotive de la ville, où se sont implantées 800 entreprises qui ont créé 20 000 emplois, et où sont venus s’installer 10 000 nouveaux habitants, la deuxième phase sera plus axée sur la création d’une EcoCité de 30 000 habitants. Un parc de 14 ha va être créé autour du ruisseau des Aygalades remis en surface. Un éco quartier sera construit autour. "Nous voulons inventer un modèle de développement durable méditerranéen " explique Guy Teissier.

Un laboratoire va être lancé en partenariat avec Eiffage et deux pôles de compétitivité, sur un ilot de 60 000 m² de logements, bureaux et services "low cost et easy tech". Ce sera un concentré de technologies avec des bâtiments à énergie positive, le recyclage des eaux, une gestion exemplaire des déchets, la récupération des rejets de chaleur…

Une boucle à eau de mer va permettre de produire de la chaleur et du froid 75% moins cher.




Jeudi 30 Juin 2011



Lu 1633 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.















RÉflexions

Réflexion

La Méditerranée orientale entre permanences stratégiques
et enjeux contemporains


avis d'expert

Béatrice Chatain, Professeur d'Histoire-Géographie, spécialiste
de la Turquie, associée
au groupe d’analyse
de JFC Conseil


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Anima       BEI
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee
Région PACA        EDF
 
AeroportMP            Femise